Le baromètre « Transition École – Vie Active » développé par l’Observatoire de la formation permet d’apprécier l’intégration dans le monde du travail, des détenteurs d’un certificat de capacité manuelle (CCP), d’un diplôme d’aptitude professionnelle (DAP), d’un diplôme de technicien (DT) et d’un diplôme de fin d’études secondaires générales. Le cap des 6 000 diplômés suivis vient d’être franchi. La période de suivi s’étale de 2009 à 2016.

Les données sont accessibles sur www.teva-barometre.lu pour 82 formations organisées dans le cadre de la formation professionnelle et pour 9 sections sur 3 divisions de l’enseignement secondaire général. Les indicateurs se répartissent sur trois temps :

 

Le premier emploi

Ex. : 77 cuisiniers, diplômés d’un DAP, ont été suivis. 73 % d’entre eux signent leur premier contrat de travail dans les quatre mois qui suivent la sortie de l’école. 68 % des premiers contrats signés sont des CDI.

 

L’emploi au cours des 3 années qui suivent la sortie de l’école

Ex. : 316 aides-soignants, diplômés d’un DAP, ont été suivis. 94 % de l’ensemble des emplois qu’ils occupent au cours des 3 années qui suivent leur sortie de l’école se déroulent dans le secteur Santé humaine et action sociale et pour 58 % dans des structures qui comptent de 200 à 999 salariés.

 

L’emploi après 3 ans

Ex. : 161 mécatroniciens d’autos et de motos, diplômés d’un DAP, ont été suivis. 92 % des mécatroniciens d’autos et de motos occupent un emploi, trois ans après leur sortie de l'école. Ils gagnent pour la moitié d’entre eux, plus de 13.30 € de l'heure.

Le baromètre s’adresse non seulement aux professionnels de l’éducation et de l’orientation, mais également aux élèves et aux parents d’élèves à la recherche d’informations sur les perspectives d’emploi des diplômés. Il est actualisé chaque année avec les données relatives aux nouvelles générations de diplômés.

 

Communiqué par l'INFPC


Publié le 07 décembre 2018