Alors que Volkswagen a opté pour la réalité virtuelle, la filiale d'EDF en charge du réseau à haute tension et le fabricant de bouteilles en plastique commencent à former certains techniciens grâce à la réalité augmentée et aux casques HoloLens.

D'un côté, les techniciens de RTE doivent apprendre à réaliser des interventions périlleuses sur des équipements du réseau électrique. De l'autre, la formation des opérateurs de Sidel, filiale de Tetra Pak spécialiste des équipements de fabrication de bouteilles plastiques, doit prendre le moins de temps possible. Les deux solutions viennent d'être présentées au salon Laval Virtual.

La première est encore un PoC et présenté comme un prototype, conçu par Conseil 3D. Le but de l'application est d'immerger les nouvelles recrues dans des situations de maintenance sur des parafoudres et puits de permutation, interventions dangereuses en cas d'erreur. En une vingtaine de minutes, le technicien est formé et sensibilisé au risque de façon ludique et interactive, assurant une meilleure rétention des informations qu'avec une formation classique.

La deuxième solution a quant à elle été réalisée par Synergiz, qui a obtenu le label "Microsoft Mixed Reality Partner" grâce à elle. Son but est de maintenir une meilleure disponibilité des machines d'embouteillage de Sidel. Comme les opérateurs sont souvent recrutés à court terme, la formation doit être la plus courte possible, pour les différents types de machines qui comportent chacun des centaines de commandes. Au lieu d'une formation préalable, l'opérateur est donc accompagné par le dispositif HoloLens pour s'entrainer à une procédure précise en cas de problème. Grâce à cela, les temps d'arrêt sur la ligne de production sont réduits. Un projet pilote est prévu pour cette année, qui pourrait être suivi d'une industrialisation.

 

Photo : Synergiz


Publié le 10 avril 2018