HROne est allé à la rencontre de Roxane Lecomte afin de s'entretenir avec elle sur son parcours, sa vision du métier et ses évolutions ainsi que sur la politique RH menée au sein du groupe Rodenbourg. Entre stratégie interne et externe, recrutement et expérience collaborateur, Roxane Lecomte n'élude aucun sujet.

Les ressources humaines ont toujours été une vocation pour Roxane Lecomte : "J'ai fait mes études en communication sociale avec une spécialisation marketing avant d'obtenir un diplôme d'études spécialisées en gestion des RH et en dynamique des organisations, mon orientation s'est donc très vite orienté vers ce domaine". Son arrivée chez Rodenbourg, après une expérience dans un établissement bancaire anglo-saxon,  coïncide avec son envie de rejoindre un groupe qu'elle décrit comme "une entreprise familiale implantée depuis longtemps sur le Luxembourg qui demande une certaine réactivité dans la prise de décisions", chose impossible dans un grand groupe international de par la dépendance d'acteurs venant de l'étranger.

 

Les ressources humaines, sources de défis...

Roxanne Lecomte décrit également Rodenbourg comme un concessionnaire ayant "un regard tourné vers l'avenir avec une envie de développement forte". Un principe qui influence donc les critères de recherche en termes de recrutement et de recherche de talents : "Il faut sentir chez le candidat cette volonté de développement, cet intérêt pour l'évolution du secteur qui dépasse ses acquis. Le groupe Rodenbourg a besoin de gens flexibles qui ont cette envie d'en apprendre plus".

Cette stratégie de développement crée donc des défis à relever dans le recrutement : "La difficulté est que nous devons anticiper les compétences futures nécessaires au développement de l'entreprise. Les bons profils de candidats sont rares sur le marché, ce qui nous demande une forte réactivité pour le recrutement". Et bien que dans les mois à venir, une politique de recrutement ne soit pas la priorité, le département RH de Rodenbourg reste à l'affût des talents : "Même si nous n'avons pas de poste ouvert pour les candidats, le fait de rester ouvert aux candidatures est toujours l'occasion pour nous de développer notre pool de candidats et de rencontrer différents profils".  

 

… et d'évolutions.

La  priorité actuelle de Roxane Lecomte et de son équipe est, comme elle l'explique, le développement des expériences collaborateurs : "Depuis que nous avons mis en place la nouvelle direction, nos deux centres d'attention sont la qualité interne des ressources humaines mais aussi la satisfaction du client. Nous accompagnons désormais les employés dans leur parcours d'entreprise jusqu'au bout de celui-ci. Nous travaillons également sur la mise en place de formations internes utiles à nos collaborateurs, d'une journée d'intégration. Désormais, nos nouveaux collaborateurs remettront également un rapport d'étonnement après un mois de travail, qui va nous permettre de voir à travers un regard neuf les améliorations à mettre en place. C'est une manière de développer l'engagement de nos collaborateurs au quotidien".

Une priorité liée à l'évolution des métiers des ressources humaines, qui selon Roxane Lecomte deviennent de plus en plus complexe : "Il faut trouver une démarche transversale à toutes les politiques RH. Nous devons ainsi penser à la communication interne avec les employés et la gestion du bien-être, à travers notamment la fonction de Chief Happiness Officer. Chez Rodenbourg nous essayons, sur la base de politiques RH classiques, d'apporter ce petit plus lié à la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE)".


Publié le 06 novembre 2017