A quelques jours de la participation de nexten.io au HR Factory, le 12 juin prochain, HR One est parti à la rencontre d'Eric Busch, CEO & Partner de la startup luxembourgeoise, dont la nouvelle solution innovante répond aux challenges du recrutement dans le secteur IT.

Comment répondre au défi du recrutement de talents IT ?

Aujourd’hui le recrutement de talents IT est bloqué. Malgré le fait que 68% des talents IT sont ouverts à considérer une nouvelle opportunité professionnelle, seulement 8 % répondent aux (nombreuses) sollicitations des chasseurs de têtes et aux recruteurs(ses) internes aux entreprises sur LinkedIn. Le retour des candidatures qualifiées suite aux annonces publiées sur les portails d’emploi est encore pire.

Une nouvelle approche est requise.

En analysant cette situation, nexten.io a développé une plateforme de recrutement innovante et efficace. Notre approche TechHiresTech, met en relation directe le manager de l’équipe IT avec notre vivier de candidat(e)s présélectionné(e)s par nexten. Comme résultat, les discussions entre les deux parties vont directement à l’essentiel (affinités entre pairs, choix technologiques) et le cycle de recrutement s’en voit réduit de 8 à 2 semaines. Les responsables RH interviennent ensuite pour évaluer les soft skills, l’adéquation des valeurs des candidats avec celles des entreprises et la gestion de la partie contractuelle et administrative.

 

Le Luxembourg présente-il des particularités par rapport à ses voisins européens ? Lesquelles ?

Le Luxembourg est un des pays les plus attractifs en Europe pour les talents IT. Nexten.io a effectué une étude sur une vingtaine de villes en Europe et Luxembourg en ressort 5ème en terme d’attractivité salariale. C’est une excellente nouvelle pour toute la place.

L'étude est téléchargeable ici : http://tabsorspaces.nexten.io/research/

En plus de l’aspect financier, le Luxembourg dispose d’une qualité de vie et d’un niveau de sécurité extraordinaire.

 

Quelles sont les objectifs de Nexten.io au Luxembourg pour l'année 2018 ?

Pour la fin de l’année, nous pensons être le leader du recrutement IT au Luxembourg avec notre approche innovante.

En termes de chiffres, nous serons capables d'alimenter un talent pipe d’une centaine de nouveaux candidats présélectionnés, très pointus et intéressés par un job au Luxembourg. Ce vivier sera composé d’environ 50 % de candidats locaux et 50 % de candidats venant d’un peu plus loin que la grande région.

Côté clients, nous pensons avoir entre 30 et 50 clients actifs “luxembourgeois” sur la plateforme nexten.io en décembre 2018.

 

Qu'en est-il de votre développement futur (et à l'international), notamment avec l'intégration à Station F ?

Nexten.io est un réseau de carrière internationale pour les candidats et notre ambition est de devenir un acteur qui commercialise au niveau international. Pour cette raison, nous avons choisi de prendre des bureaux à Station F, le plus grand incubateur au monde.  Notre présence en France, aura beaucoup d’effets bénéfiques pour le Luxembourg. Nous pouvons sensibiliser les candidats français, ne venant pas forcément de la région frontalière, à des opportunités de carrière au Luxembourg.

 


Publié le 05 juin 2018