La startup EveryCheck permet de vérifier les CV reçus des potentiels candidats. Elle propose aux entreprises de repérer les CV frauduleux et mensongers.

Près de deux tiers des recruteurs se basent sur la bonne foi des candidats et ne vérifient ni les informations fournies par le postulant, ni ses diplômes inscrit sur le CV. Et ces fausses données peuvent être préjudiciables pour les sociétés une fois l'embauche actée. EveryCheck, une startup fondée en 2015 par Jérôme Mourey et Yohan Zibi, répond à ce problème.

Cette plateforme passe au crible les informations contenues dans les CV. Elle contrôle chacune des références inscrites par les candidats : l'identité, l'expérience professionnelle, les diplômes… le tout en moins de 48h. La startup avait déjà bouclé un tour de table de 200 000 euros en mars dernier pour développer sa plateforme.


Publié le 22 mai 2017