Faciliter les échanges et mettre en relation travailleurs indépendants et entreprises, telle est l'ambition de la jeune start-up, Findeur.

Créée en 2016 par Tarik Boutoustous, le site s'envisage comme une solution au chômage. En 2016, plus de 830 000 individus ont travaillé comme freelance, soit une augmentation de plus 126% en un an. De fait il semble évident que le monde du travail opère une véritable mutation : "Notre ambition est de changer la société et d'amener à reconsidérer la vision du monde du travail".

 

"Promouvoir l'emploi comme réelle solution au chômage"

Pour accompagner ces changements, Findeur se propose de "favoriser les interactions entre freelances et petites et moyennes entreprises (TPE/PME)" en les mettant en relation. Dans la pratique, le site offre aux freelances un accès à un annuaire de plus de 500 entreprises. Du graphisme aux ressources humaines, en passant par le bâtiment ou encore les métiers de la communication, différents types et secteurs d'activités sont proposés aux individus afin de répondre au mieux à la demande.

Par ailleurs, la start-up garanti à l'entreprise le savoir-faire et les compétences de ses freelance via une évaluation. Une manière de sécuriser tous les acteurs afin que chacun y trouve son compte.

 

 


Publié le 06 juin 2017