Depuis plusieurs semaines, Deloitte Luxembourg partage avec les lecteurs de HR One ses tendances RH, à travers une série d'articles intitulée "Human Capital Trends". Cette semaine, Karine Pontet (Director Operations Excellence and Human Capital Advisory) revient sur certaines d'entre elles et aborde notamment l'apport des nouvelles technologies et de l'intelligence artificielle.

Chaque année, Deloitte dévoile ses tendances RH : quelles sont selon vous celles qui auront le plus d'impact au Grand-Duché de Luxembourg ?

Chaque marché a une maturité RH différente et nous pensons que les deux tendances qui auront le plus d’impact à court-terme au Luxembourg seront l’harmonisation des relations entre les dirigeants et les évolutions technologiques avec l’avènement du digital.

Pour être en capacité de se transformer et d'être performantes, les organisations doivent répondre aux défis internes comme externes, de façon cohérente et unique. Cette harmonie commence par les dirigeants. Les entreprises dont les dirigeants collaborent activement ont plus de chance d'obtenir une meilleure croissance que celles dont les responsables travaillent en silos.

Concernant les technologies, si l’automatisation est désormais bien établie dans les organisations, celles-ci doivent travailler sur la collaboration Homme & Machine. En effet, les 3/4 des entreprises affirment que l’intelligence artificielle aura un impact sur la composition de leur main d’œuvre dans les 3 à 5 prochaines années mais seulement peu d’entre elles se sentent matures sur ce sujet.

 

Qu'en est-il de l'avènement de l'intelligence artificielle et de son impact sur les emplois ? Comment rassurer les collaborateurs, parfois peu enclin à l'arrivée de cette technologie ?

Pour la majorité des dirigeants interrogés, la transformation digitale générera plus d’égalité, de stabilité et une plus grande influence des organisations dans la construction de la société du futur. Il est essentiel de mettre l’accent sur l’optimisation du travail des collaborateurs, qui pourront se concentrer sur les tâches à plus haute valeur ajoutée. Les technologies cognitives mèneront vers la création de nouveaux emplois, axés sur les services et l'utilisation de compétences humaines que l’intelligence artificielle ne pourra remplacer. L’IA ne va pas remplacer l’homme, mais devenir un outil qui permettra à chacun de trouver sa place dans l’entreprise de demain.

 

Quels sont justement vos conseils aux DRH dans la préparation de l'arrivée de nouvelles technologies disruptives ?

Il s’agira de préparer au mieux cette transition en accompagnant les collaborateurs tout au long d’une approche transverse de conduite du changement. Les DRH doivent s’assurer qu’il y ait une bonne compréhension de ce que sont les nouvelles technologies et de ce qu’elles vont changer au sein de l’organisation. L’approche doit être informative et formatrice à la fois. Cela peut consister à organiser des campagnes d’information, des road shows, mettre en place des newsletters, de tester ces technologies par le biais de réalité virtuelle ou augmentée, etc.

 

Une des tendances aborde également la création d'une "entreprise sociétale" : pouvez-vous revenir sur ce concept et en décliner les principaux éléments ?

Dans un monde toujours plus concurrentiel et ouvert, les organisations ne peuvent pas ignorer l'importance de l'empreinte sociétale et le fait qu’elles sont de plus en plus appelées à agir pour le bien social, aussi bien vis-à-vis des leurs employées que de leurs clients, des communautés et de la société. Une entreprise sociale allie la croissance de ses résultats financiers avec le respect de l’environnement, c’est une entreprise à l’écoute, qui investit, et accompagne les changements actuels. Sa stratégie est citoyenne, responsable, et elle favorise la coopération.

 

Si vous souhaitez obtenir de plus amples renseignements sur l’essor de l’entreprise sociétale, n'hésitez pas à contacter Karine Pontet, Director Operations Excellence and Human Capital Advisory au sein de Deloitte Luxembourg (kpontet@deloitte.lu).


Publié le 09 juillet 2018