Kingsley & Partners est un cabinet de conseil en recrutement intervenant dans des secteurs bien spécifiques : la finance, le juridique et la gestion de fortune.  La société qui vient de fêter ses 5 ans est implantée au Luxembourg et en Belgique. Leur motto : Réussir le défi d’allier croissance et bien-être. Découvrez ci-dessous une interview des deux fondateurs de cette société en pleine expansion.

Pourquoi avoir créé Kingsley & Partners, d’où vient cette envie de vous lancer ?

Laurent Elias : Personnellement, après mes études secondaires à 17 ans, je suis parti en Angleterre pour découvrir une autre culture. Ensuite j’ai étudié à la Solvay Business School où j’ai été diplômé d’un Master. Malik et moi, nous sommes rencontrés lors d’un Erasmus à Valence en Espagne et depuis lors, sommes devenus inséparables. Le temps de finir mon Master, Malik avait déjà commencé à travailler dans une société de recrutement et m’a proposé de le rejoindre pour accompagner des acteurs dans le secteur de la finance. Nous avons rapidement évolué dans cette société. Je suis passé Senior et Malik est devenu manager de notre équipe. Ces quelques années ont été très enrichissantes, mais nous avions la volonté de créer quelque chose de différent... 

Malik Gourara : Après mes études en commerce international j’ai décidé de me tourner vers le monde du recrutement, car j’avais des affinités pour le monde de la consultance en entreprise, mais aussi pour l’humain et les relations humaines. Ces trois années en entreprise ont été couronnées de succès comme le dit Laurent. De mon côté j’ai obtenu le titre de « meilleure première année d’un consultant », et je suis devenu le team leader d’une équipe après un an et demi. Ce qui fut un démarrage éclair dans ma jeune carrière. Probablement un démarrage trop rapide d’ailleurs après coup. Ces trois années ont été une révélation par rapport à ce que nous voulions faire, mais encore plus par rapport à ce que nous ne voulions plus faire. Nos clients avaient besoin de quelque chose de nouveau ! Nous voulions casser les codes de la consultance en recrutement en alliant une approche qualitative à de la proactivité, ce qui a encore du mal à coexister dans ce secteur.

 

Quelle est la philosophie de Kingsley & Partners, pourquoi votre modèle est-il différent des autres ?

MG : La philosophie de notre société se démarque des autres acteurs par notre approche « human to human ». Nous avons conscience que ces termes sont de plus en plus galvaudés et c’est pour cela que nous avons décidé de passer à l’action, de faire en sorte que ces mots ne restent pas un décor sur un mur. Nous avons travaillé en profondeur sur l’organisation de l’entreprise pour stimuler le bien-être et la créativité des collaborateurs. La performance par le bonheur nous permet de garder des collaborateurs motivés sans micro-management. Nous privilégions la flexibilité, l’écoute, le développement personnel et la responsabilisation. Nous pensons qu’un collaborateur motivé et équilibré, qui n’est pas constamment mis sous pression pérennisera des relations de manière tout à fait naturelle.  Concrètement, chez nous tout le monde dispense des formations, dans le domaine où il est le meilleur, et donc tout le monde en reçoit. Les collaborateurs sont invités à soumettre de nouvelles idées, mais aussi à participer à la vie d’une ONG qu’ils auront choisie au préalable par exemple. Au-delà de travailler sur la motivation et l’épanouissement, cet apprentissage continu nous permet de continuellement nous former au métier des personnes que nous accompagnons. En effet nous sommes accompagnés par des experts du métier qui forment, conseillent, réfèrent nos consultants. Outre le respect du collaborateur, nous cultivons le respect de nos candidats et de nos clients. Ce qui nous permet de tabler sur des relations long termes avec nos partenaires ! Ces collaborations représentent 80% de notre business.

 

Vos plus belles réussites ces 5 dernières années ?

MG : Pour moi, notre plus belle réussite jusqu’à maintenant est de démontrer quotidiennement qu’on peut faire du business et connaitre une extraordinaire croissance tout en cultivant une culture d’entreprise portée sur le bien-être.  Nous avons rencontré pas mal de scepticisme par rapport au fait de vouloir mêler l’entreprise agile au monde de la consultance. Deux environnements qui ne cohabitent pas volontiers actuellement ! Nos résultats sont pour moi le plus beau succès dont nous pouvons nous targuer aujourd’hui. Également, forts de notre succès au Luxembourg, nous lançons cette année les trois marques de Kingsley & Partners en Belgique avec de solides et motivants partenaires qui seront bientôt dévoilés.

LE : Nos chiffres parlent d’eux même comme le dit Malik ! En 2015 nous avons doublé notre chiffre d’affaires. Et en trois ans, nous avons quadruplé nos effectifs ! D’un point de vue relationnel, nous avons établi des relations de confiance avec la majorité de nos clients qui nous recontactent dès qu’ils ont des besoins. Et cette relation de confiance, nous la cultivons aussi avec nos candidats qui nous recommandent auprès de leurs réseaux et créent ainsi de nouvelles opportunités. C’est la meilleure réponse que nous pouvions obtenir à notre proposition !

 

Enfin, quelle est votre vision pour l'avenir de votre société, avez-vous en tête des perspectives d'évolution de votre métier ?

MG : Nous voudrions garder notre spécialisation, notre niche, et nos valeurs dans le futur. Notre ambition est de garder une entreprise à taille humaine tout en continuant notre croissance pour offrir continuellement de nouveaux challenges à nos collaborateurs. Nous avons également le souhait de devenir la référence dans notre secteur, que ce soit par l’expertise que nous pouvons apporter, mais aussi par le système organisationnel que nous mettons en avant. Nous voulons rester gage de qualité. Notre stratégie inclut de s’adapter aux besoins changeants de nos clients actuels et développer un peu plus les challenges à durées déterminées. En parallèle, la clé sera de continuer à investir largement dans les nouveaux outils, sans cesse plus nombreux, pour nous permettre de rester à l’avant-garde. Le relationnel aujourd’hui ne suffit plus. Il faut constamment se réinventer pour développer de la visibilité et de nouveaux canaux pour joindre les candidats et satisfaire nos clients. Au-delà de tous ces points notre plus grand objectif restera toujours de garder un haut niveau de performance tout en s’amusant !


Publié le 13 novembre 2018