Par Gwaldys Costant, Présidente de GotoFreedom et Co-présidente de la FR2S

J’entends souvent nos clients nous demander où les candidats veulent aller professionnellement et comment ils envisagent leur gestion de carrière. J’ai rarement l’occasion d’apporter une réponse satisfaisante. 

La plupart des candidats que nous interviewons sont juste incapables de se projeter à plus d’un an (toute génération confondue). Est-ce si étrange ? Je ne le crois pas. La stratégie des entreprises, même si elle est formulée à horizon 3 ans (est-ce d’ailleurs vraiment si long terme), est souvent soumise à des adaptations -parfois mêmes contradictoires avec le plan d’origine- au monde qui évolue vitesse grand V.

Et si on parlait d’envies plutôt que de projets ? 

 


Publié le 11 mars 2019