Par Juliane Nitsche, co-fondatrice de MLC Advisory et experte en bien-être et performance au travail.

La culture d’entreprise est un des sujets phare des RH en ce moment. A juste titre, car la culture peut avoir une influence positive – ou négative - sur tout le fonctionnement de l’entreprise.

Elle est citée pour expliquer la marque employeur et l’attraction des talents, elle est nommée quand on parle d’engagement des salariés, et elle est mise en avant quand on parle du succès de certaines organisations.

 

Les dirigeants hésitent à investir

Mais si le sujet de la culture dans l’entreprise attire de plus en plus l’attention des professionnels des RH, il n’en va pas de même des dirigeants d’entreprises qui restent à convaincre. En effet, le concept de culture d’entreprise apparaît souvent trop flou pour pouvoir en tirer des résultats tangibles. Est-il nécessaire d’investir dans la culture d’entreprise ? Est-ce que chaque entreprise n’a pas de toute façon une culture basée sur son historique et la personnalité de ses dirigeants ? Il semblerait qu’il y ait des sujets plus urgents en termes d’investissement.

 

La culture d’entreprise doit satisfaire des besoins psychologiques fondamentaux

Beaucoup de choses que les gens appellent « culture » aujourd’hui – comme les fameuses tables de ping-pong ou des repas gratuits à la cantine – ne sont pas pertinentes pour satisfaire les besoins psychologiques des employés. Leurs besoins fondamentaux sont bien plus profonds et s’articulent autour de la manière dont ils peuvent réaliser leur travail : un manager qui les écoute, l’opportunité de se développer et d’apprendre, du sens et le sentiment d’aider à accomplir une mission plus grande, et de la reconnaissance pour leur contribution.

 

Il faut créer une culture avec intention

Une bonne culture d’entreprise est créée avec intention. Elle n’est pas le fruit du hasard mais elle est alimentée chaque jour par tous les acteurs de l’entreprise.

Elle a été instaurée à partir des valeurs de l’entreprise, puis mise en place par les fonctions support, elle est irriguée chaque jour par les comportements adéquats des managers, et elle est communiquée à l’extérieur par des employés qui sont les ambassadeurs de leur entreprise.

Dans une entreprise avec une culture forte, à chaque interaction que le salarié a avec son entreprise, une image cohérente lui est envoyée. Si nous prenons l’exemple d’une culture qui veut encourager l’innovation, le salarié aurait les interactions suivantes : il entendrait régulièrement le top management communiquer sur la nécessité d’innover, s’il a une idée, il oserait prendre l’initiative d’en parler à son manager sachant qu’il a le droit à l’erreur. Si son idée est bonne, il se verrait allouer du temps et des moyens pour la poursuivre, et enfin en cas de succès, il recueillerait également les fruits de son travail.

 

L’attraction des talents n’est que la résultante d’une culture forte

Si la culture est forte et visiblement cohérente, l’entreprise va tout naturellement attirer les bons candidats et surtout les talents qu’elle recherche. Les talents veulent travailler pour des entreprises dont la culture est forte, et où ils peuvent se développer et utiliser leurs compétences.

Mais l’attraction des hauts-potentiels n’est pas suffisant. Des cultures qui permettent à leurs salariés de bien travailler ont trois points en commun :

1. Un taux d’engagement élevé

2. Des employés qui ont des rôles qui correspondent à leurs compétences

3. Des opportunités de développement tout au long de leur parcours

 

La Culture d’entreprise concerne tous les acteurs

Au contraire d’un sujet flou, pour matérialiser un changement de culture auprès des salariés, il suffit parfois d'amorcer la démarche en mettant en place quelques principes de fonctionnement simples, visibles, et qui concernent tout le monde pour donner un signal fort et entamer une nouvelle ère. Le plus important est que tous les acteurs soient partie prenante, et que les impacts du changement soient suivis par des indicateurs adaptés.


Publié le 19 septembre 2018