La startup française Studizz, avec sa solution Shairlock, permet le pilotage de la transformation RH : le collaborateur complète son profil avec ses envies, et les RH découvrent leurs compétences et souhaites. Le but de la manœuvre ? Proposer des évolutions ou développements de postes.

Avec les informations récoltées auprès des collaborateurs, le logiciel sort des pourcentages d'affinités par métiers, qui sont destinés à des recruteurs pouvant dès lors motiver leurs décisions. La startup fondée par Antoine Balourdet, est incubée depuis 2014 chez Orange. La solution est particulièrement plébiscitée par les professionnels de l'éducation, avec plus de 50 clients (grandes écoles, IUT, etc).


Publié le 05 octobre 2017