A l'occasion de la 3ème édition de Bordeaux Fintech, Aymeril Hoang, directeur innovation de l'établissement bancaire, a annoncé que la Société Générale allait lancer d'ici fin octobre un appel à la création de start-up à l'ensemble de ses collaborateurs. Une refondation afin de privilégier la création en interne.

Ainsi, à la place d'opter pour l'acquisition de fintechs externes comme le font d'autres banques, le groupe Société Générale lance donc un appel à la créativité de ses collaborateurs. Ceux dont le projet intrapreneurial sera validé par un comité de direction pourront se consacrer pleinement à leur projet.

Un dispositif soutenu par des fonds allant jusqu'à 150 millions d'euros par an permettant aux collaborateurs de sortir de leur zone de confort, qui demande également une certaine solidité sur le plan de la politique RH, Aymeril Hoang expliquant que "pour éviter de trop grandes frictions au niveau RH, il faut soigner le manager qui perd un collaborateur. L'idée est de l'indemniser, en lui donnant plus de moyens, en lui permettant de recruter une nouvelle personne en CDD, avec la possibilité d'un niveau de salaire plus élevé".


Publié le 10 octobre 2017