L’enquête « Quality of work Index Luxembourg » commanditée par la Chambre des salariés du Luxembourg (CSL) et menée en coopération avec l’Université du Luxembourg entre dans une nouvelle phase !

Une fois de plus, au printemps 2017, l'Institut pour les sciences sociales appliquées INFAS (Bonn, Allemagne) analysera la situation de travail des salariés au Luxembourg.

La réitération de l’enquête permet d’établir l’évolution dans le temps des conditions de travail des salariés. Il est ainsi possible d’identifier et d’intégrer mieux encore les réflexions et suggestions intéressantes pour l’amélioration des conditions de travail des salariés au Luxembourg.

Une partie de l’enquête de cette année sera consacrée à la numérisation du travail, un sujet qui a gagné en importance au fil des dernières années.

Les interviews téléphoniques pour l’enquête “Quality of work Index” (QowIndex) 2017 de la CSL et de l’Université du Luxembourg ont débuté le 18 avril 2017 pour se terminer vers mi-juillet 2017. Les entretiens durent une trentaine de minutes en moyenne. À partir de cette année, l’anglais s’ajoute aux 4 langues au choix déjà proposées dans le passé (luxembourgeois, français, allemand, portugais) pour répondre au questionnaire.

L’enquête s’intéresse aux salariés du Luxembourg âgés entre 16 et 64 ans, travaillant régulièrement au moins 10 heures par semaine et qui sont résidents ou frontaliers venant d'Allemagne, de France ou de Belgique. A côté des personnes qui font déjà partie du panel, d’autres seront sondées selon un procédé aléatoire. Leurs numéros de téléphone sont sélectionnés au hasard. Bien entendu, la participation est volontaire. Les résultats de l’enquête seront analysés et présentés de manière strictement anonyme (c’est-à-dire sans nom, ni coordonnées).

 

Communiqué de presse par la CSL