Avant la participation de skeeled à l'événement HR Factory ce 12 juin prochain, HR One a posé quelques questions à Mike Reiffers, l'un des deux co-fondateurs de cette jeune pousse dédiée au recrutement. Lors de sa présentation à l'Abbaye de Neumünster, il abordera le thème "Improve your candidate experience & corporate branding". Nous avons voulu en apprendre davantage.

Quel est le constat principal derrière la création de skeeled ?

Le lancement du projet skeeled s’est construit autour d’une frustration rencontrée lors de notre entrée sur le marché du travail. Nico (Nicolas Speeckaert, le second fondateur) et moi-même terminions nos études et les premières candidatures à des offres d’emplois furent envoyées. Après quelques semaines le constat fut clair, la très grande majorité des processus de recrutement nous semblaient impersonnels, inefficaces et d’un autre âge. La frustration se transforma en idée et le développement de la plateforme Skeeled commença en 2014. Fin 2016 les premiers contrats ont été signés et le moins que l’on puisse dire, c’est que le succès a été au rendez-vous. Un an et demi plus tard l’outil est déjà présent dans 3 pays (bientôt 4), une cinquantaine de clients nous ont fait confiance et près de cinquante mille candidats ont été évalués par notre plateforme en 2017 et nous devrions dépasser les cent mille en 2018.

 

Quelle est la place du digital dans les départements RH au Luxembourg ? Comment convaincre les RH d'investir dans le digital ?

Les départements RH au Luxembourg n‘en sont encore qu’au début de leur révolution digitale. Ce département au sein des entreprises reste encore un peu en retard par rapport à d’autres comme le commercial ou le marketing. Cela s’explique en partie par les enveloppes budgétaires plus faibles allouées aux RH mais également par une culture de l’innovation et du digital moins importante. Les choses changent néanmoins et les tendances du marché du travail poussent inéluctablement les décideurs à ajuster leur curseur vers la culture d’entreprise et le bien-être au travail. La digitalisation est un processus parfois lourd et compliqué surtout pour les non-initiés et les grandes entreprises, c’est pourquoi je conseille aux décideurs de découper les projets en fonction des étapes de vie des employés dans l’entreprise. L’une des étapes les plus importantes concerne la phase de recrutement qui sera le premier contact entre un futur salarié et son entreprise. Travailler son image de marque employeur et l’expérience de ses candidats est devenu indispensable pour attirer les meilleurs talents. Avec la digitalisation, l’automatisation des processus et l’efficacité des algorithmes de traitement des données, les responsables des ressources humaines peuvent obtenir des résultats plus rapides et plus fiables que ceux obtenus par des interventions humaines. Enfin l’arrivée du GDPR ne laisse plus beaucoup le choix aux décideurs ; ils doivent se digitaliser pour se conformer aux nouvelles législations.

 

Quels sont les éléments de votre solution qui en fait sa singularité ?

Skeeled est un outil que se place à la croisée des processus les plus critiques d’une phase de recrutement. Nous proposons un traitement et une analyse des CVs automatisés. Les recruteurs peuvent trouver en quelques clics, ordonner et contacter les meilleurs profils ayant postulé à leurs offres d’emplois. Cette phase de screening et de scoring peut ensuite être complétée par un test de personnalité et des entretiens vidéos. Ces deux autres phases du processus de recrutement viennent compléter la première évaluation des CVs en leur apportant un couche plus personnelle et émotionnelle. Les meilleurs CVs ne sont pas toujours liés aux meilleurs personnalités et l’inverse est vrai également. Enfin l’utilisation de la vidéo dans notre outil permet aux décideurs d’économiser du temps et de l’argent en évitant notamment des frais de déplacements coûteux pour certains candidats postulant parfois à plusieurs milliers de kilomètres de l’entreprise. Cette spécificité de combiner à la fois un outil de traitement des CVs, un test de personnalité et un module d’interview en vidéo est aujourd’hui unique en Europe et au monde. Pour obtenir de telles fonctionnalités, les entreprises doivent en général s’acquitter de deux voire trois logiciels différents, ce qui augmente considérablement les coûts et les risques.

 

D'autres innovations sont-elles à l'étude ?

Nous n’en sommes qu’au début de notre roadmap de développement produit avec skeeled. Nous lancerons d’ici quelques semaines la version 2.0 de notre plateforme faisant la part belle à l’expérience utilisateur et aux intégrations avec des solutions, organisations ou entreprises tiers. Vous entendrez bientôt parler de plusieurs projets innovants dans lesquels skeeled est impliqué techniquement.


Publié le 01 juin 2018