#Economy

Le digital, l'automatisation des tâches ou encore le numérique conservent toujours cette image de destructeur d'emplois dans l'imaginaire collectif. Et si, au contraire, l'Intelligence Artificielle va jouer en faveur de la création d'emplois ?

Dans son ouvrage "Principes d'économie politique" (1821), l'économiste britannique David Ricardo avait prédit que l'introduction des machines pouvait être néfaste pour les travailleurs et les emplois, notamment quand les découvertes sont imprévisibles et brutales. Plus récemment, le numérique a chamboulé la société ces 40 dernières années avec l'automatisation des tâches, la digitalisation, la disparition progressive de services physiques comme les boutiques ou encore les agences bancaires. Qui dit disparition dit aussi destruction d'emplois, les faits sont avérés, ce malgré un net gain de productivité, d'efficacité et de facilité via la digitalisation d'un grand nombre de processus contraignants et lents pour l'Homme. D'autres technologies verront encore le jour ces prochaines années et feront encore disparaître des emplois. Sauf l'Intelligence Artificielle qui pourrait participer à un effet additif d'emplois.

L'IA pour aider l'être humain

L'Intelligence Artificielle est par essence une technologie qui vise à augmenter les capacités humaines du cerveau afin de faciliter l'analyse, la combinaison et le tri des données, mais aussi de donner des prévisions. Elle permet d'augmenter les compétences humaines. L'accumulation des données depuis plusieurs années offre de nouvelles perspectives d'avenir et d'emplois. Ce Big Data sera étudié par l'IA et son utilisation amènera sans nul doute de nouvelles opportunités et donc de nouveaux emplois et services dans une multitude de domaines tels que la santé, la science, l'industrie ou encore le marketing et le commerce.

L'IA va changer nos mentalités, notre perception et notre rapport à la technologie

Les données traitées par l'Intelligence Artificielle seront utilisées par toutes les professions et les services rendus seront beaucoup plus pointus, que ce soit pour la médecine avec de meilleurs diagnostics, l'enseignement avec une meilleure transmission des connaissances ou encore au niveau du droit avec de meilleures expertises… Les répercussions sont multiples et toutes les activités seront concernées par les apports de l'IA. Concernant le travail en lui-même, concevoir cette technologie nécessitera de facto des équipes de développement. Mais celle-ci générera également des emplois pour beaucoup de personnes qui n'auront plus besoin d'avoir des compétences spécifiques et très pointues car l'essentiel du travail sera effectué par l'IA, l'accès à l'emploi sera ainsi facilité.

Enrichir l'être humain

Bref, les mentalités vont devoir changer et l'Homme devra aussi changer sa perception de lui-même, car la machine devra avant tout être un assistant et devra l'enrichir dans sa qualité même d'être humain. Loin de la vision de Taylor ou l'Homme était considéré comme une sorte de machine destiné à effectuer des tâches simplistes et mécaniques. L'Homme pourra ainsi se concentrer sur d'autres tâches et d'autres compétences à développer afin d'enrichir chaque savoir-faire. Au-delà d'une révolution technologique, l'Intelligence Artificielle amènera également une révolution sur la condition humaine et sa place dans la société.