Selon l'Association Luxembourgeoise des Employés de Banque et Assurance (ALEBA), une trentaine d'emplois seraient menacés dans les filiales luxembourgeoises de l'établissement Hapoalim, qui a décidé de cesser ses activités de private banking au Luxembourg et en Suisse.

C'est le cinquième plan social de l'année que le syndicat doit négocier. Banque Hapoalim SA et Luxembourg Branch pourraient en effet perdre environ trente employés sur les 45 actuels en raison de la cessation d'activités de private banking décidée par le groupe israélien.

Ce mercredi 28 novembre, une première réunion est ainsi prévue entre l'ALEBA et la direction de la banque afin de discuter d'un plan social qui s'ajoute, comme l'affirme le syndicat, aux nombreux ayant eu lieu cette année et ayant provoqué le licenciement de 169 salariés en 2017.


Publié le 28 novembre 2017