Nora Back est devenue, ce 3 juillet, la nouvelle secrétaire générale au sein de l’OGBL. Une position qui est considérée en interne, comme une préparation à la présidence du syndicat.

Le président actuel, André Roeltgen, demandera un deuxième mandat au Congrès en décembre 2019, selon ses propres déclarations, mais il n'exclut pas de ne pas le remplir pendant les cinq années complètes. C’est avec 89% des voix que la jeune femme de 38 ans a été élue secrétaire générale, une place qui devrait lui ouvrir de nouvelles perspectives.

En effet, Nora Back serait la première femme en tête de l’OGBL. Il s’agit d’une volonté de rajeunissement et d’ouverture du syndicat. En plus du changement de génération, c’est également un changement de sexe qui est imminent.

La jeune élue travaille pour le syndicat depuis 2004 et est, depuis 2009, secrétaire centrale dans le secteur de la santé et des soins. Le plus grand syndicat du pays pourrait être, dans un futur proche, géré par des femmes.


Publié le 05 juillet 2018