Après avoir conçu un SaaS permettant aux grandes entreprises de mieux gérer leurs ressources humaines, la startup française vient de lever 5 millions d'euros auprès des anglais de Balderton Capital et du géant SAP.io. Elle change de nom pour mieux s'internationaliser.

Le premier pays qu'Andjaro a en vue est le Royaume-Uni. Grâce à ces nouveaux capitaux, la société pourra ajouter à son programme une dimension prédictive via une mise à jour de son algorithme dont le but est d'aider un groupe disposant de beaucoup d'employés celui qui sera le plus à même de mener à bien une mission temporaire, sans devoir recourir à un intérimaire.

Bien souvent, cela s'applique à trois cas : le personnel détaché, les temps partiels désireux d'augmenter leur nombre d'heures prestées et le personnel sous régime intercontrat. Grâce à l'algorithme, l'employé et l'employeur sont gagnants. Le SaaS aurait déjà permis à une dizaine de grands groupes d'effectuer 50 000 mouvements de personnel.

Cette levée de fonds et la participation de SAP devraient favoriser la croissance d'Andjaro, qui compte en outre embaucher de nouveaux collaborateurs pour atteindre 45 salariés à la fin de l'année.


Publié le 28 mars 2018