Les travailleurs belges et luxembourgeois disent vouloir utiliser la technologie et les solutions numériques innovantes afin d'augmenter leur productivité, selon une étude menée par Ricoh Europe.

53 % des 3600 employés interrogés pensent que la technologie automatisée leur permettra d'être plus productifs, tandis que 44 % confirment que l'intelligence artificielle aura un impact positif sur leur travail.

Les employés désignent comme principaux facteurs de perte de temps au quotidien les e-mails (34 %) et les réunions (37 %), avant même le transport (30 %).

Cependant, 50% des employés pensent qu’une technologie améliorée aura un impact plus positif sur leur travail au quotidien. Tandis que 47% pensent que cet impact positif proviendra d’un meilleur salaire, 24% des opportunités de formation et 18% de la nourriture gratuite.

 

Eric Gryson, CEO de Ricoh Belgium/Luxembourg (photo), explique : « Ce que disent les employés reflète les préoccupations de productivité macroéconomique des gouvernements du monde entier. Trop de temps de travail est perdu à cause de tâches et processus qui pourraient être automatisés ou rationalisés. En gagnant du temps, la technologie permet aux employés de travailler de façon plus intelligente et de se concentrer sur ce qui apporte de la valeur ajoutée à leur entreprise. »

 

Les travailleurs craignent qu'un manque d'investissement en technologie ne cause des problèmes aux entreprises à l'avenir. 24 % pensent que si aucun investissement n'est réalisé, leur entreprise fera faillite dans les 5 années à venir. De plus, 45 % pensent que leurs concurrents possèdent déjà un avantage technologique.

L'étude révèle également que les employés se sentent désabusés face aux motivations de leurs dirigeants. 66 % pensent que la haute direction n'introduira une nouvelle technologie que si cette dernière permet de réduire les coûts, sans tenir compte du fait qu'elle puisse leur permettre d'évoluer.

 

Eric Gryson ajoute : « Les chefs d'entreprises devraient adopter une vision globale à long terme des coûts de leurs principaux processus. Réduire l'investissement peut en effet libérer des capitaux à court terme mais les avantages d'une meilleure productivité garantissent d'excellents résultats dans les années à venir. »

 

Communiqué par Ricoh


Publié le 05 septembre 2017