La startup vient de lever 5 millions d'euros auprès de grands investisseurs du numérique, comme Xavier Niel, dans le but de développer sa plate-forme de missions intérimaires destinées en majorité aux étudiants.

L'application mise en ligne par l'entreprise sur smartphone permet à l'utilisateur de réaliser ses démarches de recherche d'emploi en grande partie sur son mobile. Le "sider" peut y vérifier les missions disponibles, y répondre et envoyer son RIB à l'employeur. La startup se rémunère quant à elle en prélevant une commission sur les missions.

Les fonds levés permettront de fluidifier le suivi et la facturation des missions à l'aide de développeurs plus puissants. Les entreprises collaborant avec Side auront alors la possibilité de suivre les "siders" travaillant pour eux. Side souhaiterait également, dans le cadre de son partenariat avec Axa, développer un outil garantissant les revenus des utilisateurs ne pouvant assurer une mission dans sa totalité ou en partie à cause d'un accident ou d'une maladie. Ceci est lien avec la philosophie de Side, qui souhaite dénouer le lien entre l'emploi sur Internet et la précarité.


Publié le 21 juillet 2017