News

Évaluer pour mieux évoluer

Évaluer pour mieux évoluer

L’évolution des organisations actuelles est intimement liée aux femmes et hommes qui œuvrent pour son développement. Si elles sont composées de profils hétérogènes provenant d’environnements différents, il est indispensable de savoir gérer au mieux leur carrière et de recruter des talents en harmonie avec la culture et les valeurs de l’entreprise. PwC Luxembourg s’est emparé de cette thématique ce jeudi lors de son événement dédié à l’Assessment et Development Centre, une pratique permettant d’évaluer le potentiel et les compétences techniques, comportementales et managériales de ses collaborateurs, en lien avec la stratégie de l’organisation. 

 

L’humain, acteur stratégique de l’entreprise

 

Les entreprises actuelles sont soumises à un environnement économique en perpétuel mouvement, ce qui les amène à requérir davantage de flexibilité. Cibler au mieux les compétences de leurs collaborateurs et anticiper leurs comportements futurs constituent de sérieux atouts pouvant servir leur stratégie globale.

 

« Recruter, promouvoir et développer les bonnes personnes pour les bons métiers sont des décisions cruciales qui peuvent sérieusement impacter l’avenir d’une entreprise, explique Bénédicte Burioni, associée People and Organisation chez PwC Luxembourg. L’Assessment et Development Centre permet en ce sens d’identifier le potentiel des collaborateurs et des candidats et de tirer parti de leurs forces, en fonction de la direction vers laquelle l’entreprise tend à se diriger ».

 

Les outils permettant d’évaluer les individus sont légion, mais leur choix dépend de la culture et des valeurs partagées par l’entreprise et du contexte du programme lancé. Entretiens individuels, tests de personnalité ou encore exercices de groupe : adapter ses méthodes d’évaluation aux objectifs poursuivis garantira le succès de la démarche.

 

Internationalisation et innovation : les compétences du futur

 

À l’heure actuelle, les entreprises doivent s’adapter aux évolutions des méthodes de travail induites par l’internationalisation mais aussi par la rapide émergence des nouvelles

 

technologies. Ainsi, les compétences linguistiques et interculturelles ainsi que la maîtrise des médias sociaux seront de plus en plus demandées à l’avenir.

 

« L’Assessment et Development Centre permet de déterminer le potentiel des collaborateurs par rapport aux nouvelles compétences qui forgeront l’entreprise de demain et garantiront son succès. Pour rester dans la course, les organisations devront se doter de profils innovants, flexibles et toujours plus ouverts sur le monde », conclut Bénédicte Burioni.

Sondage

X
Articles précédents :
Le pourcentage de femmes dans les CA inférieur à 25%

Le pourcentage de femmes dans les CA inférieur à 25%

Dans sa séance du 17 février 2016, le Conseil de gouvernement a analysé le 1er bilan interm ...