Par l'équipe Hunteed.

Pour parvenir à recruter les meilleurs des candidats en 2020, les recruteurs doivent déployer des méthodes à la fois modernes et efficaces. En cela, l’utilisation de l’intelligence artificielle est fortement conseillée. Pour l’instant, seules quelques grandes firmes internationales ont adopté cette technologie dans le but de mieux gérer leur processus de recrutement. Si vous tenez à également franchir le pas et devenir un recruteur dans l’air du temps, capable de répondre aux besoins du marché du travail actuel, découvrez ici 10 utilisations innovantes de l’IA dans votre travail.

1. La rédaction d’une offre d’emploi par le Sentiment Analysis

Également appelé Opinion Mining et traduit en français par analyse du ressenti, le Sentiment Analysis est une technologie de Machine Learning permettant de connaître le ton émotionnel d’une suite de mots et d’expressions. Le but est de comprendre les attitudes, les avis et les émotions qui se cachent derrière les termes analysés. Cette solution IA permet ainsi de rédiger des offres d’emploi accrocheuses pour capter l’attention des candidats et leur proposer des opportunités correspondant à leurs attentes.

 

2. Le sourcing autonome

Le sourcing autonome est assurément une solution qui ne peut qu’aider les recruteurs à trouver les candidats qu’il leur faut. Ici, l’intelligence artificielle prend une forme d’algorithmes de filtrage servant à faire un meilleur ciblage en ligne. L’IA commence à enregistrer les compétences et les expériences requises pour le poste à pourvoir. Elle tient également compte de la situation géographique. Il ira ensuite chercher les profils correspondants en exploitant tous les CV en ligne (LinkedIn, CareerBuilder et autres sites d’emploi).

L’intelligence artificielle peut également vous permettre d’atteindre des candidats, actifs et passifs, répondants aux critères recherchés. Que ce soit grâce à un apport en sémantique, en prédictif, ou en programmatique, l’IA vous apportera des solutions pour recevoir des candidatures pertinentes et intéressantes. Vous ne perdrez pas de temps à diffuser votre annonce là où personne ne s’y intéressera. Et vous devez certainement savoir qu’en matière de recrutement, le temps c’est vraiment de l’argent.

 

3. Des robots d’entretien physiques

Eh oui, il est actuellement possible d’employer un véritable robot d’entretien pour vous aider dans votre processus de recrutement. Le robot combine traitement automatique du langage naturel et analyse des entretiens afin de définir les soft skills et la personnalité du candidat. Ainsi, vous ne risquez pas de recruter quelqu’un en fonction de son âge, son sexe, son physique ou d’autres paramètres qui n’ont rien à avoir avec la capacité d’occuper le poste.

Certes, l’application de ce type d’IA peut alléger le travail du chasseur de tête mais il faut quand même tenir compte de l’expérience candidat. Même si la technologie reste un grande allié du recruteur, il faut voir si les candidats sont à l’aise et se sentent valorisés en étant interrogés par une machine. Il serait en effet très pénalisant d’essayer de gagner du temps au détriment de l’expérience humaine.

Aujourd’hui, le Tengai Unbias se présente comme l’un des premiers robots d’entretien physiques et il est encore dans sa phase d’essai. En tout cas, Tengai a déjà eu du succès auprès d’une municipalité suédoise qui a pu recruter son coordinateur numérique grâce à l’intervention du robot.

 

[LIRE LA SUITE]


Publié le 08 septembre 2020