La banque française vient d'annoncer la suppression de 1600 postes dans le monde. Ce plan massif devrait concerner 700 emplois en France, et toucher principalement sa banque de financement et d'investissement (environ 500 postes) ainsi que sa banque de détail.

La plupart de ces suppressions devraient se faire dans le cadre d'une rupture conventionnelle collective : il s'agirait donc en majorité de départs volontaires. Aucune information n'a été communiquée quant à l'impact de cette restructuration sur les équipes des filiales de la Société Générale présentes au Grand-Duché de Luxembourg.


Publié le 09 avril 2019