En 2020, autant le nombre de demandeurs d’emploi reste aussi élevé que les années précédentes, autant les candidats aux compétences spécifiques se font rares. Pour faire en sorte de les attirer au sein de leur entreprise, les recruteurs doivent déployer des stratégies de recrutement bien réfléchies, innovantes et dans l’air du temps. Voici donc les 20 tendances du recrutement à suivre pour 2020.

1. Recruter pour le long terme

Un processus de recrutement qui dure peut être très onéreux. Mais les pertes sont encore plus conséquentes en cas de recrutement raté (un contrat de travail rompu dans la première année coûte entre 20 000 à 200 000 € selon le poste). Il vaut donc mieux prendre plus de temps pour trouver le bon profil que de combler à la hâte une place vacante dans l’entreprise.

Il n’est pas question de recruter directement le candidat qui vous présente le CV le plus intéressant, il faut tenir compte d’autres paramètres pour être sûr qu’il remplira ses futures responsabilités professionnelles et s’intègrera facilement dans l’entreprise. Pour ce faire, vous pouvez suivre les conseils qui suivent :

 - Vérifier l'adaptabilité du candidat : Le candidat à recruter doit être flexible et en mesure de s’adapter aux éventuels changements dans son poste. Chaque emploi évolue avec le temps et un bon profil doit en être conscient.

 - Évaluer la fidélité du candidat à travers son CV : Il faut porter une attention particulière à la durée moyenne de ses anciens CDI. Cela peut être un indicatif du temps qu’il passera à travailler dans votre société. Évaluez bien son engagement envers votre entreprise lors de l’entretien d’embauche.

 - Changer de technique d'entretien : Adoptez un entretien qui favorise l’échange. Demandez-lui les défis auxquels ils pourraient être confrontés s’il est retenu pour le poste. Posez-lui des questions pour vous assurer qu’il soit bien motivé à rejoindre votre entreprise.

 

2. Savoir vendre le poste et l’entreprise

À l’heure actuelle, un recruteur bien avisé assimile les candidats à des clients à séduire. Le poste vacant devient alors le produit à vendre et l’entreprise est perçue comme étant la marque. Il est indispensable de rédiger une annonce accrocheuse contenant quelques lignes qui montrent les plus grands avantages dont le candidat pourra bénéficier s’il est recruté.

La marque employeur reste un élément crucial du recrutement. Un employeur ayant une bonne réputation a toujours plus de chances de séduire les meilleurs talents.

 

3. Transparence dans le recrutement

On conseille souvent aux candidats de ne pas mentir sur leur CV, de rester totalement honnêtes et de mettre en avant leurs véritables atouts. Ce conseil s’applique également aux recruteurs. C’est très simple, si vous voulez que les candidats soient honnêtes avec vous, soyez honnête avec eux dès le départ.

N’hésitez pas à faire des critiques constructifs si nécessaire. Annoncez la fourchette salariale le plus tôt possible et respectez tous les délais que vous avez annoncés en amont.

Effectuez des prises de références auprès de contacts préalablement communiqués par les candidats et posez-leurs toutes les questions qui vous taraudent lors de l’entretien. Toutefois, évitez à tout prix les questions d’ordre personnel.

 

4. Les réseaux sociaux sont toujours à la mode

Les jobboards sont plus populaires que les canaux traditionnels mais restent moins côtoyés par les candidats passifs que les réseaux sociaux.

En 2020, les responsables de Ressources Humaines doivent maintenir leurs sourcing sur les plateformes comme Facebook et Twitter pour augmenter leurs chances de recruter les bons profils. Il ne faut pas non plus oublier les réseaux sociaux professionnels, en particulier LinkedIn, qui regorgent notamment de candidats passifs à fort potentiel et dont les profils sont généralement à jour.

 

5. Développer l’engagement du candidat durant le processus de recrutement

Bon nombre de candidats actifs envoient leur dossier de candidature à plusieurs entreprises. Ils ont donc le choix. Quant aux passifs, ils sont souvent déjà occupés ailleurs et vous n’arriverez pas à les convaincre sans de très bons arguments.

Utilisez tous les canaux de communication dont vous disposez pour interagir avec les candidats qui vous intéressent : les réseaux sociaux, le mail, les chatbots, etc. Si vous décidez d’envoyer un message individuel, prenez la peine de le personnaliser pour valoriser le destinataire. Chaque message doit être unique et leur apprendre une nouvelle information intéressante et/ou importante.

 

6. Suivre des formations professionnelles

Les nouvelles méthodes de sourcing nécessitent souvent d’acquérir de nouvelles compétences pour optimiser leur efficacité. Par exemple, trouvez la bonne formation qui vous initiera à l’art de l’analyse humaine et de la persuasion pourra s’avérer précieux. Vous pouvez également apprendre à créer des contenus percutants et viraux en suivant une formation en Community Management.

 

7. Focus sur les soft skills et les compétences transversales

L’expression soft skills étaient dans la bouche de tous les experts en recrutement en 2019. On parle aussi de compétences transversales. Pour vous assurer que le candidat puisse s’intégrer au sein de votre équipe, il faut qu’il possède des compétences humaines en plus de son savoir-faire technique. Parmi les soft skills souvent exigées en 2020, nous pouvons citer : l’autonomie, la motivation, le sens de l’organisation, la rigueur, la créativité, le sens de l’écoute, l’aisance relationnelle, l’esprit d’équipe, l’adaptabilité, la gestion du temps, la pensée critique, l’intelligence émotionnelle.

 

8. Tenir compte des mad skills

La tendance des mad skills (compétences folles) vient tout droit de la Silicon Valley, toujours à l’affût des nouveautés et de l’originalité. Ce sont des compétences hors du commun que les candidats ont acquises grâce à la pratique d’une activité sportive ou récréative très originale, voire insolite.

Les mad skills peuvent apporter une véritable valeur ajoutée à l’entreprise car la nouvelle recrue possède alors des compétences que personne n’a. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut les prioriser au détriment des hard et des soft skills.

Exemple de mad skills : participer à des triathlons, concourir à des débats d’éloquence, exercer des responsabilités associatives, etc.

 

9. Utiliser des vidéos de recrutement

L’essor des réseaux sociaux a développé la popularité de la vidéo, devenue le support de communication préféré des internautes. En 2020, élaborer et diffuser une courte vidéo de votre offre d’emploi est une méthode qui fonctionne. La vidéo ne remplace pas l’annonce écrite mais elle augmentera sa viralité et donc vos chances d’attirer les candidats les plus prometteurs.

Il est également possible de publier une ou plusieurs vidéos autour de votre marque employeur pour une meilleure efficacité. Chaque vidéo doit être courte mais accrocheuse, avec un contenu scénaristique attrayant et de haute qualité. 

 

10. Exploiter l’IA

Ces outils technologiques innovants peuvent s’occuper du tri de CV et la présélection de candidats, deux tâches pouvant être chronophages. Vous gagnerez donc du temps en vous focalisant plus sur la stratégie de recrutement et la qualification des candidats.

En revanche, il faut faire très attention à ne pas trop déshumaniser le recrutement. Mais en tant que recruteur, vous devez rester l’acteur principal et décisionnaire du processus de recrutement.

 

11. La gamification du recrutement

En 2019, de nombreux recruteurs avant-gardistes l’ont déjà essayé et 82% d’entre eux ont obtenu les effets escomptés. Selon des études, recruter en s’aidant de jeux vidéo augmente même le taux de rétention des nouvelles recrues de 9%. Cette tendance est particulièrement conseillée à ceux qui veulent séduire les générations Y et Z.

Le recrutement par le jeu donne une image moderne de l’entreprise et son côté innovant attire toujours plusieurs candidats qui ont grandi dans l’univers des jeux vidéo. La gamification permet même de détecter des profils atypiques avec des mad skills parfois étonnants.

 

12. Penser aux mobinautes

Nous vivons à une époque où tout le monde, y compris les candidats, sont hyper connectés. Ce n’est pas tout, le type de terminal le plus utilisé pour naviguer sur Internet est dorénavant le smartphone. Selon une étude récente, 61% des postulants affirment utiliser leur téléphone portable pour trouver du travail. C’est donc aux recruteurs d’adapter leur stratégie de recrutement en conséquence.

La première chose à faire est de vous assurer que votre site carrière soit responsive design. Autrement dit, les pages dédiées à vos offres d’emploi doivent être réactives et s’adapter à une navigation sur mobile.

 

13. Se lancer dans le recrutement programmatique

La méthode consiste à utiliser les technologies destinées à la publicité digitale pour diffuser vos offres d’emploi à des candidats passifs. Pour cela, il faut collecter des données sur les candidats afin de pouvoir leur proposer une annonce susceptible de les intéresser.

 Votre sourcing sortira des sentiers battus et vous bénéficierez ainsi de candidatures entrantes. De surcroît, cette technique permet de toucher autant les candidats actifs que passifs.

 

14. Utiliser une approche candidat personnalisée

Lorsque vous repérez la perle rare, il faut tout faire pour qu’il ait envie de rejoindre votre entreprise. En cela, l’envoi d’un message d’accroche est indispensable. Pour un candidat actif qui vous a déjà envoyé son dossier de candidature, n’hésitez pas à faire référence à des éléments présents dans ce dossier pour préparer votre message d’approche et ainsi montrer au candidat que c’est spécifiquement son profil qui vous intéresse.

Dans le cas d’un candidat passif qui occupe déjà un poste dans une autre société, renseignez-vous sur son activité sociale afin d’en savoir davantage sur lui. Cela sera très utile pour rédiger votre message d’accroche.

 

15. Allier SEO et recrutement

Il vaut mieux inclure le référencement naturel dans votre stratégie de recrutement. Que ce soit sur votre blog ou sur site carrière, les mots et expressions utilisés dans les offres doivent être murement réfléchis. Le but est de faire en sorte que les chercheurs d’emploi tombent sur vos annonces lorsqu’ils tapent des mots clés précis dans les moteurs de recherche.

 

16. La cooptation en recrutement

La cooptation en recrutement se définit comme la valorisation des recommandations des salariés en termes de recrutement. On parle aussi de recrutement participatif ou recrutement en interne.

Pour inciter les employés à participer au recrutement, certains DRH décident de rémunérer ceux qui recommandent les meilleurs candidats. Cela permet aussi d’éviter des recommandations peu pertinentes. La cooptation est aussi une façon de fidéliser les employés puisqu’elle montre que vous avez confiance en eux.

 

17. Et le CRM recrutement ?

Le CRM (Customer Relationship Management, traduit par Gestion de la Relation Client) est un logiciel que de nombreux experts utilisent déjà pour mieux gérer les ressources humaines et la clientèle.

Le CRM recrutement permet d’avoir un suivi précis de vos actions d’acquisition de talents et d’automatiser certaines tâches du processus comme notifier le postulant concernant l’état d’avancement de sa candidature. Grâce au tableau de bord et au rapport fourni par l’outil, vous pouvez faire un suivi en temps réel de votre processus de recrutement. 

 

18. Recruter dans les universités de renom

Selon le poste à pourvoir, il peut être plus intéressant de recruter un jeune talent au top de sa forme. Un étudiant qui obtiendra bientôt son diplôme est toujours déterminé à réussir sa carrière professionnelle. De plus, il apportera une nouvelle vision et de la fraîcheur à l’entreprise.

Comme Google, Microsoft ou Facebook, concluez un partenariat avec des universités de renom pour vous rapprocher de vos éventuelles futures recrues.

 

19. Recourir à un cabinet de recrutement professionnel

En 2020, déléguer le processus de recrutement à un cabinet de recrutement reste une excellente idée. Il est nécessaire de faire le choix du bon cabinet de recrutement pour obtenir les meilleurs résultats. Prenez le temps d’en comparer quelques-uns. Assurez-vous de choisir celui qui connaît et utilise toutes les tendances énumérées ci-dessus pour vous trouver la perle rare.

La startup Hunteed propose une solution où la simple publication de votre besoin en recrutement suffit à activer les consultants pertinents. Ces derniers présenteront une shortlist de candidats qualifiés sur la plateforme.

 

20. Fidéliser la nouvelle recrue

Même si la nouvelle recrue possède une grande capacité d’intégration, montrez-lui que l’équipe est ravie de l’accueillir en la présentant à ses nouveaux collègues.

Toutes les promesses faites durant le processus de recrutement doivent être tenues.

 

Pour en savoir plus sur les 20 tendances : https://blog.hunteed.com/20-tendances-du-recrutement-pour-2020/

Communiqué par Hunteed


Publié le 07 mai 2020