La fondatrice et CEO de Food4All, Ilana Devillers, répond à nos questions, dans le cadre de la série « 5 Under 35 », entre conseils, futures ambitions et relations humaines.

Si vous pouviez remonter le temps et que vous aviez la possibilité de donner un conseil au petit garçon/petite fille que vous étiez, quel serait-il ?

« Tout vient à point qui sait attendre. »

 

Avec du recul, changeriez-vous certaines des décisions professionnelles que vous avez prises ? Pourquoi ?

Notre métier est de prendre des décisions au quotidien.

Avec du recul et dépendant des circonstances dans lesquelles les décisions ont été prises, nous n’avons pas forcément le temps nécessaire de prendre du recul et de bien mesurer le pour et le contre de chaque décision.

Néanmoins, les décisions prises m’ont permis d’avoir un vécu, forgeant l’expérience professionnelle que je vis au quotidien.

 

Nous nous revoyons dans 5 ans. Vous me diriez que vous avez réussi professionnellement s’il s’est passé quoi ?

Si nous mesurons une bonne réduction du gaspillage alimentaire dans les pays d’expansion de nos activités.

Personnellement, je rajouterai même si F4A réussi à surpasser ses objectifs clés sur les 5 prochaines années.

 

Quel a été l'impact des relations humaines dans votre « jeune » carrière ?

Les relations humaines sont les racines de ma « jeune » carrière. Je pense que sans bonnes relations humaines, la qualité de vie au quotidien devient compliquée... L’efficacité et la productivité dans notre environnement professionnel est intrinsèquement lié à une bonne communication.

 

Qu'est-ce qui vous motive au quotidien ? Quelles sont vos sources d'inspiration ?

Ce qui me motive au quotidien est de savoir que nous agissons pour le bien de notre génération et de nos futures générations. Nous avons l’opportunité de mettre nos passions communes au profit d’une cause internationale, pour le futur de notre planète.

Ce qui me motive d’autant plus au quotidien est la team F4A. La diversité et la complémentarité de cette équipe nous permet d’innover en symbiose et rapidité.

Les sources d’inspirations varient. Cela est un mix entre mon entourage, mon équipe, mes clients, le monde afin d’atteindre les attentes actuelles du client et du marché mais aussi d’anticiper les futures demandes. 

 

Si vous deviez résumer votre profession en trois mots, quels seraient-ils?

Ceci n’est pas un exercice facile… mais je dirais « Innover pour l’écologie » ou encore « L’écologie pour tous ».

 

En dehors du cadre professionnel, comment vous définissez-vous ?

En dehors du cadre professionnel je me définis comme une personne joviale, positive et curieuse de la vie en générale.


Publié le 25 novembre 2020