Alors que le port du masque dans les transports publics n’est plus obligatoire en France depuis le 16 mai dernier, des discussions sont encore en cours au Luxembourg. Un projet de loi a été déposé à la Chambre des députés.

Depuis quelques semaines déjà, les frontaliers français ont le plaisir de faire tomber le masque dans les transports publics… Pour le remettre aussitôt une fois qu’ils passent la frontière luxembourgeoise ! Une situation plutôt cocasse qui pourrait bientôt prendre fin selon les premières annonces du gouvernement. 

La ministre de la Santé Paulette Lenert avait en effet annoncé le mois dernier un allègement des mesures sanitaires. Après le retrait de nombreuses restrictions en début d’année, dont le CovidCheck, c’est au tour du port du masque dans les transports en commun (sur lequel s’écharpent encore nos voisins belges et allemands) d’être débattue à l’Assemblée. La ministre rappelle toutefois qu’il reste obligatoire dans les maisons de soins et les hôpitaux, où les populations y sont nettement plus “vulnérables”. 

Le Collège Médical se dit favorable à un tel projet de loi (qui, pour rappel, serait d’application jusqu’au 30 juin 2022) : « La pandémie avec la variante actuelle d’Omicron est désormais sous contrôle. Les mesures de protection actuellement en vigueur, notamment dans les transports publics, peuvent être l’objet d’un allègement, d’autant que les rassemblements à hauteur d’une centaine de personnes dans des lieux fermés sont déjà permis sans obligation du port de masque ». Le gouvernement attend désormais l’avis du Conseil d’Etat et des députés. 

Nota Bene : retrouvez toutes les mesures sanitaires (portant notamment sur le port du masque) en vigueur dans chaque pays de l’Union européenne sur touteleurope.eu.


Publié le 01 juin 2022