Le nombre de demandeurs d'emploi résidents disponibles inscrits à l'ADEM s’établit à 15 508 au 28 février 2019. Sur un an, cela constitue une baisse de 1 134 personnes, soit de 6.8%. Le taux de chômage, corrigé des variations saisonnières, calculé par le Statec s'établit à 5.2%. Par rapport au mois de janvier 2019, le nombre de demandeurs d'emploi résidents disponibles progresse de 351. Une telle hausse est inhabituelle, puisque les variations saisonnières font que le nombre de demandeurs d’emploi baisse d’habitude entre les mois de janvier et février. Elle peut s'expliquer par les inscriptions de bénéficiaires du Revenu d'inclusion sociale (REVIS), suite à l'entrée en vigueur de la nouvelle loi en la matière.

Le nombre de demandeurs d'emploi non-résidents disponibles inscrits à l'ADEM s'établit à 2 672 au 28 février 2019, soit une baisse de 2.2% par rapport à février 2018. Si le nombre de demandeurs d'emploi non-résidents à capacité de travail réduite (reclassement externe) diminue, le nombre de non-résidents sans ce statut est en progression par rapport à février 2018.

Dans le courant du mois de février 2019, l'ADEM a ouvert 2 521 nouveaux dossiers de demandeurs d'emploi résidents, soit une hausse de 26% par rapport à février 2018. En outre, 614 nouveaux dossiers de demandeurs d'emploi non-résidents ont été ouverts, ce qui correspond à une hausse de 115% par rapport à février 2018. Le nombre de bénéficiaires d'une mesure pour l'emploi s'établit à 4 307 au 28 février 2019. Sur un an, cela représente une baisse de 42 personnes, soit de 1.0%.

Au cours du mois de février 2019, les employeurs ont déclaré 3 236 postes vacants à l’ADEM, soit 115 postes ou 3.7% de plus qu'en février 2018.  

 

Communiqué par l'Agence pour le développement de l'emploi (ADEM)


Publié le 20 mars 2019