René Lambiotte, Partner et COO chez SDCo a un moyen pour optimiser l’efficience au quotidien pour le département RH et les responsables d’équipes. Une belle  accroche qui a attiré les curieux avides de découvrir la « recette miracle ». Sa solution : Synexsys ! Une plateforme qui fournit des applications de gestion pour différents secteurs d’une entreprise.

 

Chaque secteur d’une entreprise a des besoins que les systèmes de gestion ne couvrent que partiellement. Pour pallier à ça, une multitude d’outils allant du Post-it au portail collaboratif est mise en place, sans grand succès. Finit la gestion « à doublon », les pertes de données et de temps substantielles résultant d’outils mal adaptés. Synexsys a été conçu pour s’adapter à n’importe quel environnement, contrairement à un outil où qu’il faudrait « tordre » afin qu'il s'adapte au mieux à un contexte particulier. Les applications de la plateforme peuvent évoluer au fil  des besoins, il suffit juste de fournir les bonnes informations au système.

 

Des solutions personnalisées et faciles d’utilisation

Le logiciel offre une totale liberté de création, il s’adresse à chaque entreprise, moyenne, grande ou très grande devant gérer : des équipements (parc informatique, machines, instruments de mesure…), des biens matériels ou immatériels (Parc véhicules, contrats, abonnements…), des services ou  demandes  (toute demande nécessitant une réponse ou prise en charge) ou encore des workflows de validation (arrivée/départ d’un employé, demande de congés…) et la liste est longue.

René Lambiotte a fait la démonstration d’une « demande de congé » sur la plateforme pour l’entreprise Croix-Rouge Luxembourg. L’employé enregistre sa demande en quelques clics, le DRH est instantanément informé de la demande ainsi que le manager s'il le souhaite. L’employé, quant à lui, recevra une alerte l’informant de la de validation ou non de sa demande. Plus de mails, ni de feuilles volantes à droite à gauche.

 

La plateforme se cache (s’intègre) derrière l’intranet de l’entreprise. Les licences sont vendues à l’unité, il n’y a de « paquets couteux » et de licences sous-utilisées. Aux nombreuses questions de l’audience, captivée par la présentation, concernant les domaines d’applications, René Lambiotte répond : « C’est possible si vous nous fournissez les informations nécessaires. »

 


Publié le 08 avril 2015