La Commission a proposé aujourd'hui un financement au titre d'Erasmus+ pour cinq nouvelles plateformes de centres d'excellence professionnelle, afin de répondre aux besoins d'une économie innovante, inclusive et durable. Dotées chacune d'un budget maximal de 4 millions d'euros dans le cadre d'Erasmus+, les plateformes seront actives dans des secteurs comme l'innovation verte, l'écologisation urbaine, la micro-électronique et le secteur de l'ameublement et du bois. Elles soutiendront également de grandes priorités européennes comme les transitions verte et numérique, la croissance durable ou encore l'équité et l'inclusion sociales.

Les cinq plateformes d'excellence professionnelle qui viennent d'être sélectionnées parmi 55 candidatures, associent 167 organisations partenaires issues de 17 États membres et de 4 autres pays participant au programme Erasmus+.

Les projets sélectionnés seront axés sur le développement d'écosystèmes de compétences et amélioreront leur qualité et leur capacité d'adaptation grâce au développement de programmes et de méthodes d'enseignement novateurs.

Margaritis Schinas, vice-président chargé de la promotion du mode de vie européen: «L' Europe a besoin d'une révolution des compétences qui soit inclusive et ne laisse personne de côté. Pour y parvenir, nous avons présenté récemment une nouvelle stratégie en matière de compétences, à la fois ambitieuse, innovante, mesurable et inclusive. L'initiative sur les centres d'excellence professionnelle contribuera à moderniser le secteur, au bénéfice des jeunes mais aussi des adultes ayant besoin d'améliorer leurs compétences existantes ou de se former à de nouvelles compétences. Cette initiative contribue à créer des partenariats innovants entre les entreprises et le monde éducatif et à intégrer des activités avec d'autres secteurs de l'éducation et de la formation.»

Nicolas Schmit, commissaire à l'emploi et aux droits sociaux: «L'enseignement et la formation professionnels sont plus importants que jamais. Doter les citoyens des compétences dont ils ont besoin et qui les aideront à trouver un emploi de qualité est l'une de nos actions phares en vue de la reprise, et la clé pour les transitions verte et numérique. Nos initiatives en matière d'excellence professionnelle continueront de s'appuyer sur l'innovation, la collaboration transnationale et l'équité sociale.»

Les projets retenus répondent à un marché du travail en mutation et sont alignés sur les priorités européennes de la stratégie en matière de compétences pour l'Europe et sur la proposition de recommandation du Conseil en matière d'enseignement et de formation professionnels en faveur de la compétitivité durable, de l'équité sociale et de la résilience, présentée le 1er juillet.

 

Communiqué par la Commission européenne


Publié le 03 août 2020