Par Julie Noirhomme, Managing Director, Ajilon Luxembourg.

Depuis quelques années déjà, l’environnement d’affaires est en pleine mutation. Il est traversé de ruptures à la fois technologiques, économiques, sociales. La volatilité, l’incertitude, la complexité et l’ambiguïté prédominent. Face à cette tendance lourde qui touche tous les pays industrialisés et que les professionnels résument par l’acronyme anglais VUCA (Volatile, Uncertain, Complex, Ambiguous), les entreprises devront revoir complètement leurs stratégies des ressources humaines ainsi que leur modèle d’organisation.

L’importance de l’intelligence sociale  et émotionnelle

Ces profonds bouleversements ont en effet un impact sur le paysage de l’emploi et du recrutement. Pour réussir professionnellement et humainement dans le monde du travail de demain, les employés devront développer des compétences comportementales davantage axées sur le social et l’émotion. D’après le rapport Future of Jobs édité par le Forum Economique Mondial (WEF) à l’occasion du sommet de Davos en janvier 2016, les dix compétences jugées comme les plus essentielles sont : la résolution de problèmes complexes, la pensée critique, la créativité, la gestion de personnel, la facilité à se coordonner avec les autres, l’intelligence émotionnelle, la capacité de jugement et de prise de décision, l’orientation service, la négociation et la flexibilité cognitive.

En d’autres termes, les collaborateurs et les leaders devront être capables de comprendre le monde mouvant et complexe qui les entoure, lui donner du sens, tirer profit des changements, avoir un regard neuf sur chaque nouvelle tâche et se connecter facilement avec autrui tout en démontrant une réelle sensibilité pour ses valeurs et sa culture.

 

La curiosité fera la différence

Si l’on compare le top 10 de 2020 à celui de 2015 (voir tableau ci-dessous), deux constatations s’imposent : la hiérarchie des compétences s’est modifiée et deux compétences, le contrôle qualité et l’écoute active, ont disparu du classement au profit de la créativité et de la flexibilité cognitive. Les personnalités qui feront la différence sur le marché de l’emploi en 2020 par rapport à 2015 seront celles qui feront le plus preuve de curiosité, à savoir la faculté de vouloir toujours apprendre, de se confronter à la nouveauté sans tenir compte des expériences positives ou négatives du passé, de se questionner, d’instiller la connaissance suffisante pour poser des questions et innover et d’avoir la vision la plus globale possible. La clé, c’est de travailler sur soi et de se renouveler.

Dénicher cette aptitude – ainsi que les autres énoncées plus haut – en interne ou en externe représente un véritable défi pour les responsables des Ressources Humaines en termes de recrutement, formation, accompagnement et rétention des collaborateurs. Aujourd’hui, les RH doivent aider les personnes à devenir plus résistantes et à se focaliser davantage sur leurs résultats et leur propre développement. Sont dorénavant placées au cœur de leurs préoccupations toutes les problématiques liées au talent management, à l’employabilité durable et à la manière même de travailler au sein de leur organisation.

 

Notre modèle pour une employabilité durable

Cette étude réalisée par le Forum Economique Mondial (WEF) conforte notre travail et notre vision. Depuis plusieurs années, nous sommes conscients de ces challenges. Nous aidons les organisations à identifier, motiver et accroître la performance de leurs collaborateurs en nous concentrant sur le développement de 4 compétences transversales clés (voir graphique ci-dessus ). Celles-ci correspondent aux 10 compétences de demain énoncées par le WEF : l’ouverture et la curiosité à 360°, la largeur de vue et résolution de problèmes, l’intelligence interpersonnelle, la résilience et l’agilité.

Aujourd’hui, toutes les études démontrent qu’un nombre important d’emplois qui n’existent pas encore vont être créés dans les années à venir. C’est pourquoi il est primordial de se concentrer sur les compétences transversales, communes et pratiquement nécessaires à tous les métiers, qui permettront à chacun d’accéder à un nouvel emploi et de se développer dans sa vie professionnelle.

Ces compétences clés ne sont pas pour nous qu’un modèle de travail. Elles représentent également des valeurs que nous appliquons au quotidien en accompagnant nos collaborateurs afin qu’ils donnent pour nos clients et candidats le meilleur d’eux-mêmes.


Publié le 23 octobre 2018