Mardi, le 6 octobre 2020, Dan Kersch, ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Économie sociale et solidaire et Isabelle Schlesser, directrice de l'Agence pour le développement de l'emploi (ADEM) ont présenté l'initiative FutureSkills.

La pandémie du COVID-19 a profondément affecté le monde du travail en accélérant notamment l'automatisation et la transformation numérique. Plus que jamais, les métiers évoluent et de nombreux secteurs et emplois requièrent de nouvelles compétences.

Un des volets majeurs de l'initiative FutureSkills est un nouveau parcours pour demandeurs d'emploi.

"Avec le parcours FutureSkills, l'ADEM investit dans le développement des compétences de demain dans une logique de mieux faire correspondre les profils disponibles avec ceux recherchés sur le marché de l'emploi", explique Isabelle Schlesser, directrice de l'ADEM.

FutureSkills permet aux candidats sélectionnés par l'ADEM de bénéficier d'une formation visant à renforcer leurs compétences et à en acquérir de nouvelles ainsi que d'un stage pratique leur permettant de rester actif pendant la période de chômage.

Ce projet s'adresse aux demandeurs d'emploi indemnisés avec un niveau d'études correspondant au moins à une classe de 2ème de l'enseignement secondaire, maîtrisant le français et disposant de bases en luxembourgeois. Les candidats doivent démontrer leur motivation pour apprendre de nouvelles compétences et être capables de suivre de manière autonome une formation à distance (e-learning).

Le volet formation, réalisé en partenariat avec la House of Training de la Chambre de commerce et le Luxembourg Life Long Learning Center de la Chambre des salariés, dure trois mois et est axé sur le développement des compétences transversales:

- soft skills (la communication, la créativité, les capacités d'adaptation, etc),

- digital skills (la transformation digitale, les outils de collaboration, etc),

- project management skills,

- formation en bureautique ou data et coding au choix.

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Économie sociale et solidaire, Dan Kersch, a tenu à remercier les partenaires et à souligner la bonne collaboration entre l'ADEM et les instituts de formation concernés.

Suite à cette formation intensive, les candidats mettent en pratique ces nouveaux acquis professionnels en effectuant un stage d'une durée de six mois au sein du secteur public (tat, commune, établissement public, etc). Pendant ce stage, ils sont amenés à effectuer diverses tâches administratives: traitement de dossiers, analyses et recherches, communication, gestion présence web, …

Ce stage, qui est réalisé à travers la mesure d'occupation temporaire indemnisée, permet également aux participants de toucher une prime complémentaire à l'indemnité de chômage.

Pendant toute la durée du parcours, les participants continuent activement leur recherche d'emploi et restent disponibles pour le marché privé et public.

Dan Kersch a également lancé un appel aux organismes publics concernés: "Engagez-vous aux côtés de l'ADEM en proposant des stages "OTI-FutureSkills" aux demandeurs d'emploi et contribuez à leur réintégration sur le marché de l'emploi!"

Ines Baer, coordinatrice de la FutureSkills Initiative à l'ADEM a présenté les deux autres volets de l'initiative:

- Études et enquêtes sectorielles visant à anticiper l'évolution des métiers sur le marché de l'emploi luxembourgeois et à identifier les besoins en formation pour les salariés

- Support aux entreprises pour l'analyse et la planification de la main d'œuvre.

 

Communiqué par l'Agence pour le développement de l'emploi (ADEM)


Publié le 06 octobre 2020