Si l’importance de la diversité en entreprise apparaît de plus en plus nettement aux yeux de nombreux décideurs, certaines sociétés en ont fait une réelle marque de fabrique. C’est le cas de CTG Luxembourg PSF, qui intègre depuis longtemps des profils très diversifiés.

Au Luxembourg, la diversité dans le monde du travail est devenue un sujet brûlant, intégrant le cœur des politiques RSE des entreprises. Le grand nombre de signataires de la Charte Diversité d’IMS Luxembourg en atteste. Parmi ceux-ci, CTG Luxembourg PSF, sous l’impulsion de sa RSE Officer, Isabelle Poujol-Lamain, fait montre d’un esprit d’ouverture particulièrement remarqué. « Nous considérons que chaque individu est unique et que la diversité se trouve en chacun de nous. Une personne très introvertie présente également des particularités à prendre en compte », illustre Frédéric Veynachter, Human Resources Manager au sein de l’entreprise. 

Varier les stratégies

Conscients de la richesse qu’elle représente pour l’entreprise, les responsables de CTG Luxembourg PSF cherchent à nourrir cette diversité à travers différentes stratégies. Tout d’abord, ils varient leurs canaux de recrutement, afin de toucher des publics différents. L’entreprise embauche aussi des juniors prometteurs et les forme jusqu’à ce qu’ils soient opérationnels. 

Concernant les personnes porteuses d’un handicap, des aménagements sont réalisés dans les locaux afin de faciliter leur vie quotidienne. « Il faut aussi penser à ces profils quand nous organisons certains événements, poursuit Frédéric Veynachter. La sensibilisation à la diversité au sens large est un impératif car, dans une boîte de plusieurs centaines de personnes, tout le monde n’a pas les mêmes connaissances ou la même ouverture d’esprit. »

Bienveillance et empathie

Ces stratégies et l’ouverture d’esprit qui caractérisent CTG Luxembourg PSF semblent en tout cas porter leurs fruits. Myriam Liagre, femme de couleur qui occupe la fonction de Competence Developer au sein de l’entreprise, sait de quoi elle parle. Il y a quelques années dans d’autres entreprises, elle a perçu une certaine froideur des recruteurs au moment où ils découvraient ses origines. « Chez CTG, le recrutement s’est centré uniquement sur mes compétences, et personne n’a cherché à me déstabiliser. J’ai vraiment senti de la bienveillance.», explique-t-elle. 

De son côté, Nobuko Yamaguchi, engagée récemment comme Web Developer/DevOps, a reçu une chance alors qu’elle était auparavant infirmière ! De l’autre côté du spectre, Daniel Biettlot, 60 ans, a été engagé il y a deux ans comme Senior Account Manager. « A l’âge de 46 ans, certains recruteurs me faisaient déjà comprendre que j’étais un ‘travailleur âgé’, se souvient-il. Chez CTG, c’est précisément mon expérience qui intéressait. Le recrutement a été rapide et très pragmatique. Si je compare avec l’ensemble de mes expériences passées, je peux vraiment affirmer que CTG Luxembourg se distingue par son attention portée à la diversité, son empathie et sa bienveillance. »

Steewe Lefay, victime d’un accident de sport quelques mois après son arrivée chez CTG Luxembourg PSF, et paraplégique depuis lors, ne dira pas le contraire. « Je connais des gens qui ont été renvoyés suite à ce genre d’accident. Chez CTG, j’ai au contraire reçu un soutien total. Je suis resté en contact avec les équipes tout au long de ma revalidation et je suis revenu quand j’étais prêt. » Le genre d’attention qui permet de fidéliser un collaborateur pendant de très longues années… 

Communiqué par CTG Luxembourg PSF


Publié le 11 mai 2022