Comment mieux collaborer au travail? Les environnements cognitifs, également appelés espaces intelligents, peuvent améliorer les performances et l’expérience des travailleurs pour des tâches multi-utilisateurs telles que la conception, la prise de décision et la résolution de problèmes.

Les environnements cognitifs sont des espaces physiques connectés qui fournissent aux travailleurs des outils numériques permettant d’accomplir leurs tâches tout en détectant et en mesurant leur activité, afin de leur fournir des informations en retour et des prédictions de manière naturelle et multimodale.

 

A quoi ressemble un espace cognitif ?

Un espace cognitif fournit des dispositifs coopératifs tels que des tables tangibles et multi-touch et plusieurs types de dispositifs portables. Les tables tangibles permettent l’interaction avec un environnement virtuel à travers l’utilisation d’objets physiques. Pour pouvoir suivre la dynamique de l'utilisateur, l’espace cognitif est équipé de caméras, de microphones, de systèmes de sonorisation, de projections à 360 °, d'éclairage, de capteurs et d'actionneurs. Les technologies qui équipent de tels espaces consistent en une combinaison d'intelligence artificielle, de Réalité Augmentée et Réalité Virtuelle, d'analyse de données, de visualisation de données et d'Internet des objets.

 

L'innovation des entreprises et la transformation numérique à l'honneur

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’innovation dans les entreprises et la transformation numérique, ne manquez pas la conférence PoEM 2019 intitulée Pratique de la modélisation d’entreprise (PoEM), qui se tiendra à Luxembourg les 27 et 29 novembre. Cette conférence vise à améliorer la compréhension de la modélisation d'entreprise en offrant un forum pour le partage d'expériences et de connaissances entre la communauté universitaire et les praticiens de l'industrie et du secteur public. PoEM aborde des sujets liés à la modélisation d'entreprise, tels que l'innovation business, la transformation numérique, l'architecture d'entreprise, l'industrie 4.0, la blockchain, les outils basés sur le cloud, et bien d’autres encore.

 

Communiqué par le LIST


Publié le 28 octobre 2019