Le pays se distingue notamment par sa capacité à attirer et à retenir les talents et par la disponibilité du personnel étranger hautement qualifié.

L'institut suisse IMD a publié récemment l’édition 2021 de son World Talent Ranking (WTR). Le rapport évalue la capacité des pays à développer, attirer et retenir sur leur territoire les talents dont ont besoin l'économie et les entreprises pour pouvoir se développer et pour rester compétitives.

L’édition 2021 de l’IMD World Talent Ranking couvre 64 économies à travers le monde. Le classement est basé sur 31 indicateurs au total, dont 14 indicateurs de nature quantitative issus de statistiques internationales et nationales et 17 indicateurs de nature qualitative issus d’enquêtes auprès des dirigeants d’entreprises. Les indicateurs sont répartis en trois catégories :

–Investment & Development: les investissements et le développement des talents au niveau national

–Appeal: la capacité d’un pays à attirer et retenir les talents étrangers

–Readiness: la qualité des compétences disponibles dans une économie donnée

Sur base de l'ensemble de ces informations, les auteurs calculent un indice composite qui reflète la qualité du bassin de talents disponible dans un pays (valeurs entre 0-100).

Classement général

Le classement WTR 2021 est mené par la Suisse (indice de 100/100) devant la Suède (90.611) et le Luxembourg (88.344) qui maintient sa position par rapport à l’an dernier. Quant aux pays voisins du Grand-Duché, les Pays-Bas se classent 9e (82.527), l'Allemagne 10e (81.768), la Belgique 13e (79.352) et la France 25e (68.239).

wtr.PNG

Performances du Luxembourg

Le Luxembourg se classe de la manière suivante dans les trois catégories :

–Investissements et développement des talents au niveau national : le Luxembourg (96.989) gagne une position et se classe 2e au niveau mondial.

–Capacité à attirer et retenir les talents étrangers : le Luxembourg (83.070) gagne trois positions et se classe 2e.

–Qualité des compétences disponibles : le Luxembourg (66.014) perd quatre positions et se classe 23e.

Les auteurs du rapport dressent le constat suivant à l’égard du Luxembourg : “Luxembourg remains in 3rd place with a strong performance in Investment & Development and Appeal factors – 2nd in both. At the indicator level, Luxembourg’s performance is sustained by a strong performance in total public expenditure on education (per student), the quality of education (measured by pupil-teacher ratio, 1st in primary education and 8th in secondary), and to a lesser extent the implementation of apprenticeships (15th up from 22nd) and employee training (11th up from 13th). Similarly to Switzerland and Sweden, Luxembourg’s Appeal is enhanced by the high quality of life that it offers combined with the reduced impact of brain drain and the availability of foreign highly skilled personnel. In addition, the motivation of the labor force, as well as perceptions about the fairness of the administration of justice, contribute to the country’s appeal.”

wtr2.PNG

Le World Talent Ranking de l’IMD est disponible ICI

Sources : International Institute for Management Development (IMD) et gouvernement luxembourgeois


Publié le 22 décembre 2021