Le nouveau Master « Technopreneurship: Mastering smart ICT, standardisation and digital trust for enabling next generation of ICT solutions » a officiellement débuté en février 2021 avec 12 étudiants. Ce programme, qui se déroulera à temps partiel sur deux années, formera les futurs leaders dans le domaine des smart ICT.

Le Master Technopreneurship (MTECH) permettra aux étudiants de transférer, via un stage d’un semestre en collaboration avec une entreprise, les connaissances acquises dans le domaine smart secure ICT directement en innovation technique, en utilisant l'outil compétitif et innovant que constitue la normalisation technique.

Des représentants de l'Université du Luxembourg, du Luxembourg Lifelong Learning Centre (LLLC) et de l'Institut luxembourgeois de la normalisation, de l'accréditation, de la sécurité et qualité des produits et services (ILNAS) ont accueilli le premier groupe d'étudiants à la Chambre des salariés (CSL).

Professeur Pascal Bouvry, directeur d’études du Master MTECH, a chaleureusement accueilli les étudiants sélectionnés pour cette première promotion. Il a souligné que le Master était le fructueux résultat de deux itérations du certificat Smart-ICT qui ont servi à démontrer sa faisabilité. Le professeur Bouvry a ensuite insisté sur l'aspect pratique et le potentiel d'application réel du mémoire de Master, qui traduira de manière concrète les acquis d’apprentissage de la partie académique du cursus tout en considérant les aspects normatifs et business.

Lors de son discours d'introduction, Dr. Jean-Philippe Humbert, adjoint à la direction de l'ILNAS et directeur d’études du Master MTECH, a remercié les partenaires qui ont rendu cette formation possible et a rappelé qu’il s’agit de la première du genre au niveau mondial. Selon ses propres termes : « L'économie du futur sera basée sur les Smart ICT ; nous le voyons déjà actuellement avec l'avènement du cloud computing, de l'intelligence artificielle, de l'Internet of Things, des blockchains, et de toutes les technologies qui soutiennent la cybersécurité et la confiance. La question clé est de savoir comment les exploiter de manière adéquate pour favoriser la croissance. Nous offrons une réponse avec ce diplôme qui permet de maîtriser les principes de la normalisation technique et de la confiance numérique, constituant un excellent tremplin pour l'innovation commerciale des entreprises, quelle que soit leur taille ».

 

Communiqué par la CSL

 


Publié le 06 avril 2021