Le nombre de demandeurs d’emploi résidents disponibles inscrits à l’ADEM s’établit à 15 641 au 30 septembre 2021. Par rapport au mois d’août 2021, cela constitue une baisse de 482 personnes. Par rapport au mois de septembre 2020, cela constitue une baisse de 2 234 personnes ou de 12.5%. Le taux de chômage, corrigé des variations saisonnières, calculé par le STATEC, pointe désormais à 5.5% et a donc presque retrouvé son niveau d’avant-crise.

Si le chômage est généralement en recul, le chômage de longue durée, c’est-à-dire le nombre de demandeurs d’emploi inscrits depuis au moins 12 mois, ne cesse cependant de prendre de l’ampleur. En effet, plus de la moitié (52%) des demandeurs d’emploi résidents disponibles sont concernés par le chômage de longue durée.

En septembre 2021, 2 805 résidents se sont inscrits à l’ADEM, soit une baisse de 185 personnes ou de 6.2% par rapport à septembre 2020. Le nombre de demandeurs d’emploi résidents qui bénéficient de l’indemnité de chômage complet a régressé de 1743 ou de 18.2% sur un an, pour s’établir à 7 819. Le nombre des bénéficiaires d’une mesure s’établit à 4 479 et se trouve largement au-dessus du niveau observé en septembre 2020 (+526 personnes, soit 11.7%).

Postes vacants : une progression de 60% sur un an

Au cours du mois de septembre 2021, les employeurs ont déclaré 4 299 postes vacants à l’ADEM, ce qui correspond à une hausse de 38.1% par rapport à septembre 2020. La dynamique constatée ces 6 derniers mois s’est donc poursuivie, si bien que le nombre de postes disponibles dépasse pour la première fois la barre des 10 000 pour s’établir à 10 708. La progression sur un an est de 60.1%.

Les principaux secteurs à la recherche de candidats sont actuellement la comptabilité et l’audit (1576), la construction et l’artisanat (1489), les technologies de l’information et de la communication (956) la banque et la finance (772) ainsi que l’Horeca (748).

Les chiffres-clés de septembre sont disponibles ICI

Communiqué de presse de l’ADEM


Publié le 21 octobre 2021