Une nouvelle enquête intitulée « Workforce of the Future » indique que les salariés luxembourgeois souhaiteraient continuer à télétravailler partiellement à l’avenir. Ce rapport mené par Cisco a été réalisé auprès de 10 000 employés européens dans 12 pays, dont le Luxembourg. A l'avenir, les interrogés verraient leur nouveau mode de travail avec plus d’autonomie (61%), plus de collaboration avec les collègues à distance (65%) et des décisions prises plus rapidement qu’auparavant (64%).

Les résultats de l’enquête montrent que les travailleurs européens perçoivent l’année 2020 comme un tournant majeur dans la culture du travail. Si seulement 5% des employés interrogés travaillaient déjà principalement à domicile avant le confinement, une grande majorité d’entre eux préférerait garder l’autonomie qu’ils ont acquise depuis. Neuf Luxembourgeois sur dix (91%) désireraient décider eux-mêmes de leurs heures de travail ou de leurs jours de présence en entreprise.

 

Vers une forme de travail plus hybride

A la lumière des six derniers mois, les deux tiers des interrogés (66%) évaluent désormais mieux les avantages et les défis liés au télétravail. Pendant le confinement, ils ont ressenti plus de confiance de la part de leurs supérieurs hiérarchiques (51%). Ils ont pu mieux concilier leur vie professionnelle et privée : 65% d’entre eux ont pratiqué davantage d’activités sportives en-dehors du travail. Afin de gagner en productivité et efficacité, 61% des employés souhaiteraient moins de trajets à l’avenir.

Selon Arnaud Spirlet, General Manager de Cisco BeLux, un vrai déclic sur le télétravail s’est produit cette année : « L’idée reçue de l’employé moins productif de chez lui est dépassée. Le confinement a prouvé qu’il est possible d’être plus efficace à domicile. Ces nouveaux aménagements du travail auront un impact positif sur la mobilité, sur les frais des entreprises ou sur les espaces de travail, entre autres. Au fur et à mesure que le télétravail gagnera en importance, les entreprises seront amenées à ajuster leurs stratégies. Elles devront faire des choix en matière de ressources humaines et informatiques, pour un travail d'équipe plus fluide et une cybersécurité complète. »

 

Plus d’investissements dans les technologies et les formations au numérique

S'ils étaient à la tête de leur entreprise, les employés luxembourgeois interrogés se concentreraient sur une bonne communication et la collaboration. Ils investiraient dans le matériel informatique et les logiciels pour faciliter le télétravail, en plus des protections sanitaires afin de retourner au bureau en toute sécurité.

Trois quarts d’entre eux (75%) estiment que les entreprises devraient fournir des technologies équivalentes à domicile et au bureau. Une majorité (54%) pense que le confinement a révélé qu’il n’est plus utile d'être dans la même pièce pour travailler ensemble efficacement.

Les travailleurs de tous âges réclament également plus d’apprentissage : 77% pensent que plus de formations au numérique et de compétences informatiques seront essentielles pour l'avenir des entreprises.

 

Communiqué par Cisco


Publié le 21 octobre 2020