Près de 200 professionnels du secteur RH se sont réunis jeudi 23 mars dernier pour la septième édition de la cérémonie Best Workplaces Experience au Nouveau Etablissement Namur, organisé par l'institut Great Place to Work. Cinq experts ont pris la parole autour du thème "culture et bienveillance : recette de la performance ?". Ils ont tour à tour présenté leurs expertises et leurs conseils avant que ne soient dévoilés les lauréats des Best Workplaces de l'année 2017 en fin de soirée.

Une culture d'entreprise unique

Florent Voisin, Chief Happiness Officer chez OVH Group a démarré la série de conférences avec une question principale : comment instaurer un sentiment de bien-être au sein d'une organisation? "Dans tous les métiers et tous les secteurs d'activités, un contraste et un décalage existe entre ce que les personnes expriment vis-à-vis de leurs métiers, comme la passion ou les valeurs profondes et ce qu'ils vivent réellement en entreprise" indique-t-il d'emblée. Florent Voisin, psychologue du travail pendant 15 ans, a également constaté que "les personnes les plus heureuses sur le lieu de travail sont celles qui créent du lien social avec les autres. Je me suis donc intéressé à l'importance de celui-ci dans l'entreprise, car avant tout, nous sommes des êtres sociaux". OVH, fondé en 1999 est un fournisseur d'infrastructure Cloud, Web et Telecom, compte déjà 1500 collaborateurs dans le monde et entend doubler ce chiffre d'ici 2020.

"Pour cela, il est très important de développer une culture d'entreprise unique lorsque nous recrutons et intégrons les talents afin que chaque datacenter fonctionne de la même manière sur tous les continents" développe le CHO.

"Nous possédons trois valeurs principales qui constituent l'ADN de notre entreprise : innovation, passion et coopération, avec en fil rouge, la satisfaction du client derrière chacun de ces termes, étaye Florent Voisin, nous avons aussi réalisé une étude QVST qui a mis en lumière plusieurs axes de progrès : comme l'environnement physique du travail, la visibilité de carrière, la santé des collaborateurs ou encore l'équilibre vie familiale et vie professionnelle. Ce dernier point est simplement le revers de la médaille d'un engagement élevé pour l'entreprise donc nous avons développé des solutions comme les services de conciergerie ou un système de télétravail pour l'améliorer" détaille le CHO d'OVH Group. L'entreprise a également ouvert une salle de sport et embauché un coach sportif. "Un effet fulgurant. Cela permet notamment de créer du lien entre les employés. Sans oublier le réaménagement des espaces de travail. Bref, nous essayons de renforcer le lien entre les collaborateurs".

L'innovation au cœur des Ressources Humaines

Axel Pierard, Managing Partner chez Kozalys a ensuite présenté la nécessité pour les Ressources Humaines de disposer d'un Tableau de Bord RH automatisé et analytique. Cet outil fait notamment partie de l'offre de solutions chez Kozalys. "Nous sommes dans l'ère de la digitalisation mais la grande majorité du domaine des Ressources Humaines utilise encore des outils moins pratiques comme Excel, qui est à la fois le premier ami, mais aussi le premier ennemi des RH. Avec cet outil, il est difficile de combiner les différentes bases de données RH, finances, salaires ou encore formations. Avec Excel, on passe plus de temps à produire des données, et ce temps perdu n'est pas utilisé pour l'analyse et la décision, qui elles, sont réalisées à la hâte" explique-t-il. Le tableau de bord RH automatisé et analytique se veut différent et beaucoup plus pratique, il offre une vue à 360 degrés au sein d'un même document, "toujours avec le même objectif de faciliter le travail des RH" conclut-il.

Percevoir l'entreprise comme une grande famille

Armin Leinen, HR Director chez Coplaning, est par la suite revenu sur les différentes phases de développement de son entreprise. "Coplaning est avant tout une entreprise et une histoire familiale, créée par Günter Schmitz en 1992. Nous nous sommes développés au fur et à mesure et nous sommes passés par différentes phases pour aboutir à ce que nous sommes aujourd'hui : dans la phase premium où tout le monde connaît ses responsabilités au sein de l'entreprise" annonce Armin Leinen. Pour lui, la clé du succès repose sur des employés motivés, mais surtout, sur des clients ravis. "Sans le client, nous n'existons pas. Ils font partie de notre charte. Nos valeurs sont absolument fondamentales au sein de notre entreprise : amabilité, honnêteté, respect et confiance. Les employés qui entrent au sein de l'entreprise doivent suivre ces valeurs. C'est notre « Bible » sourit-il. Une bible qui doit guider les employés dans le même sens, car l'esprit d'équipe reste l'un des principes les plus importants de Coplaning. Pour favoriser l'intégration et le bien-être des employés, plusieurs mesures sont mises en place. "Quand un nouveau collaborateur arrive dans l'entreprise, nous le présentons à l'ensemble des effectifs quelques jours avant son arrivée officielle. Cela permet de faciliter son intégration. Tout le monde connait son nom, son histoire…" détaille Armin Leinen. "En plus des nombreux Team Building et séminaires, nous organisons tous les ans une réunion pour informer les collaborateurs sur les stratégies de développement et les objectifs à venir. Concernant le volet pur du bien-être, nous instaurons tous les matins un petit-déjeuner sain et équilibré, gratuit, pour bien commencer la journée. Sur les murs nous installons également des photos que les employés choisissent, de leurs familles, de leurs enfants etc." annonce le HR Director de Coplaning. Une Chief of Heartiness s'occupe enfin de toutes les problématiques liées au bien-être des employés.

Dormir au travail améliore la productivité

Christophe Lindholst, co-fondateur de MetroNaps est ensuite intervenu sur les bénéfices des siestes au travail. MetroNaps propose un energy pod qui permet de réaliser des micro-siestes au travail. "Notre solution est disruptive car les mentalités n'ont pas changé depuis presque 200 ans : il est inconcevable de dormir au travail. Ce concept est encore négatif dans l'opinion publique. Nous partons du principe qu'il est plus important de contrôler son énergie plutôt que son temps" explique Christophe Lindholst. Les micro-siestes améliorent la productivité. Plusieurs études l'ont prouvé. "Une sieste entre midi, après le déjeuner, notamment permet d'augmenter de 30% les capacités de concentration et de productivité durant l'après-midi. De plus, le repos permet d'améliorer le bien-être des employés" détaille le co-fondateur de MetroNaps. "La sieste idéale dure 20 minutes, sinon nous tombons dans une phase de sommeil profond. Cinq bénéfices majeurs sont visibles grâce aux micro-siestes : productivité et réactivité, capacités cognitives et mémorisation, diminution du stress, bonne humeur et enfin une meilleure santé" conclut Christophe Lindholst.

La stratégie "People First"

Frédéric Duponchel, Managing Director chez Accuracy, a quant à lui évoqué la stratégie "People First" de son entreprise, le principe de l’exigence bienveillante. Le collaborateur est placé au centre des attentions. "Un consultant bien dans sa tête amènera nécessairement des clients. Quand nous recrutons, nous nous basons sur trois critères principaux : l'intelligence, la façon de se comporter et enfin l'humain avec l'esprit d'équipe" explique Frédéric Duponchel, qui base sa stratégie sur six concepts clés pour améliorer le bien-être des employés au sein de l'organisation. Il tient d'abord à donner un projet à chaque collaborateur pour qu'il se sente investi et impliqué dans son travail. "La fierté fait également partie de nos prérogatives. Une culture d'entreprise unique est importante pour nos collaborateurs. Ensuite l'apprentissage : car nous percevons le travail comme un moyen de se développer et de grandir. Que ce soit des plus anciens aux plus jeunes ou inversement, car les jeunes ont beaucoup à nous apprendre" détaille-t-il. Le don, l'audace et la confiance en soi et envers les autres collaborateurs sont également mis en avant par le Managing Director d'Accuracy.

Pour clôturer la soirée, Great Place to Work Luxembourg a invité Paul Courrier. Le médecin de la Croix-Rouge est revenu sur l'importance du don du sang au Grand-Duché. "1 000 donneurs arrêtent de donner leur sang, donc nous devons en récupérer 1 000 autres. C'est important car le don du sang sauve des vies. Au total, une centaine de dons quotidiens sont nécessaires pour subvenir aux besoins" conclut-il.

L'Institut Great Place to Work du Luxembourg a ensuite annoncé les treize Best Workplaces du territoire national :

Le classement pour les PME de 20 à 49 salariés :

 • 1er : Le cabinet d'orthodontie Becker & Associés

 • 2ème : Worldline SA

 • 3ème : Aviva Investors Luxembourg

 • 4ème : AkaBI

 • 5ème : Arval Luxembourg SA

 • 6ème : Herbalife International Luxembourg

 • 7ème : Betic Ingénieurs-Conseils

Le classement pour les entreprises de plus de 50 salariés :

 • 1er : Atoz

 • 2ème : ALD Automotive

 • 3ème : Intech

 • 4ème : Adecco Group Luxembourg

 • 5ème : CTG Luxembourg PSF

 • 6ème : EBRC

 

Le Groupe Rodenbourg a également profité de l'événement pour présenter la nouvelle Peugeot 3008, véhicule de l'année 2017. Un jeu-concours a été organisé par le groupe et Laurent Louis, Fondé de Pouvoirs Human Resources, Intesa Sanpaolo Bank Luxembourg, est l'heureux gagnant du weekend experience décerné par le Garage Rodenbourg.

 

Pierre Birck 


Publié le 24 mars 2017