L’apprentissage du luxembourgeois gratuit et à portée de clic ? C’est désormais possible avec la plateforme LLO.LU.

En 2021, le député ADR Fred Keup avait mis le feu aux poudres en affirmant que l’apprentissage du luxembourgeois était « inutile » – terme qui lui aurait été soufflé par des agents de l’ADEM en coulisse. Le député LSAP Dan Kersch, alors ministre du Travail, avait vivement réagit : sur les 20 000 postes qui avaient été signalés à l’ADEM au premier semestre 2021, 35% d’entre eux exigeaient la connaissance du luxembourgeois – notamment dans les secteurs de la santé et du commerce. Son apprentissage n'était donc « certainement pas superflu sur le marché du travail luxembourgeois. »

Et il semblerait que le temps lui ait donné raison : l’intérêt pour la langue et la culture luxembourgeoises (aussi bien sur le plan personnel que professionnel) est tel, que le gouvernement a récemment lancé une toute nouvelle plateforme d’apprentissage de la langue luxembourgeoise, LLO.LU – à hauteur de 3,4 millions d’euros. « Pendant deux ans, une équipe de cinq personnes a élaboré le matériel pour la plateforme en ligne, qui sera développée de manière continue au cours des prochaines années. »

Le ministre de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse Claude Meisch, la directrice de l’Institut national des langues (INL) Maisy Gorza, son directeur adjoint Luc Schmitz, et le directeur du Zenter fir d’Lëtzebuerger Sprooch Luc Marteling ont profité de la conférence de presse de lancement vendredi dernier pour dévoiler les modalités d’inscription et le matériel à disposition sur l’interface :

- « lors de la première inscription, il est possible de passer un test d’évaluation afin d’obtenir une appréciation de son niveau actuel et de définir un parcours de formation individuel » – toutefois, le test n’est pas obligatoire pour accéder au contenu ;

- « les chapitres sont structurés de manière thématique » et accompagnés de vidéos et d’exercices.

Si la plateforme propose des cours uniquement pour les niveaux A1 et A2 (selon le cadre européen commun de référence pour les langues), un niveau supplémentaire devrait être ajouté chaque année. Des activités seront également organisées autour de la langue, en ligne ou sur différents sites du pays, tel que stipulé sur un agenda à paraitre prochainement sur LLO.LU.  

De quoi redynamiser le marché de l’emploi luxembourgeois ?


Publié le 14 septembre 2022