Le jeudi 17 novembre avait lieu la 14ème édition des Luxembourg HR Awards, qui, année après année, récompensent les meilleurs initiatives et solutions du marché. Après les conférences de speakers luxembourgeois et internationaux sur le thème du "collaborateur de demain", plus de 300 professionnels ont assisté au traditionnel diner de Gala, dont les maitre-mots étaient une nouvelle parfois partage de bonnes pratiques et expertise.

La cérémonie a débuté avec le prix récompensant les "Best Changement Mangement Services". Celui-ci a été remporté par Deloitte Luxembourg, qui a notamment accompagné une institution européenne via une approche intégrée de gestion du changement.

Le prix du Best Tax and Legal Partner est revenu cette année à MNKS: le cabinet propose des solutions concrètes et réalistes au regard des enjeux du client et se veut devenir un Business Partner du DRH.

La société Pétillances a remporté le Best Motivation Solutions Award. Le jury a souligné le support individuel apporté aux collaborateurs avec un réseau étoffé d'assistants sociaux, de médecins et de structures para-étatiques.

Le prix du Best Recruiter est revenu cette année à DO Recruitment Advisors pour son accompagnement personnalisé, sa connaissance client qui permet d'appréhender les différents métiers pour mieux recruter.

Qualia a remporté l'award de la Best Talent Management Firm. La société analyse les impératifs "business" qui sous-tendent la demande d'accompagnement, et partage les méthodologies permettant aux professionnels RH d'agir en autonomie.

C'est ensuite la société Skeeled qui a été nommée HR Startup of the Year. Il s'agit de la seule solution au monde permettant la multi-diffusion d'offres vers plus de 600 sites d'emplois et 2000 universités, en un seul clic.

Le trophée de la HR Innovation of the Year est revenu à RH Expert et son offre 360°. La société propose notamment une bibliothèque digitale du savoir de l'entreprise avec des modules e-learning. RH Expert plonge ainsi dans les RH 4.0.

Second prix pour Skeeled qui a remporté le prix Best HR Performance Tool, offrant ainsi une réelle réponse moderne au tournant digital de l'industrie du recrutement, avec 98% de retours positifs des candidats.

Deloitte Luxembourg est également reparti avec deux prix, remportant l'award de la Best HR Strategy Firm. La société évalue notamment la maturité RH actuelle puis définit une vision et un nouveau modèle RH cible pour soutenir la stratégie et les objectifs business.

Le premier "HR People Award" de la soirée a été remis à Vodafone: la société a été récompensée du prix Best Digital HR Strategy, pour l'utilisation de plusieurs solutions digitales de recrutement et la création d'apps telles que EVO Mobile ou encore CWT to Go.

Après avoir raflé plusieurs prix lors du HR Lab, le département RH d'Etix Everywhere s'est vu nommé HR Team of the Year. Les 3 membres de l'équipe avaient pour mission de mettre en place tout un département, de l'administratif au recrutement. Ils ont également lancé le projet "Etix Academy", concept innovant d'apprentissage et de formation.

Le prix tant convoité de HR Manager of the Year a été remis, suite aux votes des membres du jury, à Julian Troian, HR Director & Chief Happiness Officer d'Etix Everywhere. Depuis son arrivée dans la société, il a pu mettre en pratique ses convictions progressistes en RH, assume le rôle de médiateur entre les équipes et les dirigeants, et assure également que la pression ne soit jamais contre-productive. De plus, il participe activement à l'élaboration de la stratégie d'entreprise.

 

HR One souhaite féliciter tous les participants aux Luxembourg HR Awards, ainsi que tous les participants au diner et les sponsors de l'événement : Brainforge, Cardif Lux Vie, CSL, Great Place to Work Luxembourg, Keyjob, KPMG Luxembourg, Loyens & Loeff, Mercedes-Benz Luxembourg, Monster Luxembourg, Qualia, RH Expert, Garage Rodenbourg, Telkea & Wagener et Associés. Rendez-vous l'an prochaine pour une 15ème édition, et dès le 8 décembre pour le dernier Petit-Déjeuner HR One de l'année sur la thématique de l'espace de travail du futur.

 

Alexandre Keilmann

Crédits photos: Dominique Gaul


Publié le 18 novembre 2016