Le nombre de demandeurs d'emploi résidents disponibles inscrits à l'ADEM s'établit à 15 351 au 30 novembre 2019. Sur un an, cela constitue une hausse de 943 personnes, soit de 6.5%. Le taux de chômage, corrigé des variations saisonnières, calculé par le STATEC, s'établit à 5.4%, ce qui constitue une hausse de 0.1 point par rapport à octobre 2019 et 0.2 points par rapport à novembre 2018. Cette hausse du chômage intervient à un moment où l'emploi augmente encore à un rythme soutenu (3.7% sur un an, selon les derniers chiffres du STATEC).

La forte progression du nombre de demandeurs d'emploi s'explique par un contrecoup qui intervient après la baisse exceptionnelle observée à la fin de l'année 2018. Comme indiqué à l'époque, cette baisse était due à la nouvelle procédure d'inscription des demandeurs d'emploi. Celle-ci a engendré un décalage dans le temps de la prise en compte des nouvelles inscriptions dans les statistiques.

Le nombre de demandeurs d'emploi non-résidents disponibles inscrits à l'ADEM est de 2 358 au 30 novembre 2019, soit une baisse de 6.8% par rapport à novembre 2018. Dans le courant du mois de novembre 2019, l'ADEM a ouvert 2 435 nouveaux dossiers de demandeurs d'emploi résidents, soit une baisse de 5.2% par rapport à novembre 2018. En outre, 486 nouveaux dossiers de demandeurs d'emploi non-résidents ont été ouverts, ce qui correspond à une baisse de 10.8% par rapport à novembre 2018.

Le nombre de bénéficiaires d'une mesure pour l'emploi s'établit à 4 277 au 30 novembre 2019. Sur un an, cela représente une baisse de 7 personnes, soit de 0.2%.

Au cours du mois de novembre, les employeurs ont déclaré 2 891 postes vacants à l'ADEM, soit 245 postes ou 7.8% de moins qu'en novembre 2018.

 

Communiqué par l'Agence pour le développement de l'emploi (ADEM)


Publié le 18 décembre 2019