À l’issue de six mois de négociations, l’OGBL, le LCGB et l’ALEBA ont signé le 10 juin 2021 avec l’Association des Banques et Banquiers, Luxembourg (ABBL) et l’Association des Compagnies d’Assurance et de Réassurance (ACA) des accords de renouvellement pour les deux conventions collectives de travail (CCT) respectives pour une période de trois ans, à savoir du 1er janvier 2021 (effet rétroactif) au 31 décembre 2023. Voici les changements majeurs dans le secteur des banques.

Au niveau financier

–En 2021, 2022 et 2023, 1% d’augmentation pour les salariés tombant dans le cycle des huit ans de présomption d’acquisition de compétences.

–En 2022 et 2023, 1% d’augmentation salariale pour TOUS les employés répartis comme suit :

 -pour 2022, en dehors des salariés tombant dans le cycle des huit ans, une augmentation salariale générale et linéaire de 0,7% sera accordée à tous les salariés tombant sous le champ d’application de la CCT en récompense à la crise Covid, et 0,3% discrétionnaire redistribué à tous ;

 -pour 2023, en dehors des salariés tombant dans le cycle des huit ans, une augmentation salariale générale et linéaire de 0,5% sera accordée à tous les salariés tombant sous le champ d’application de la CCT en récompense à la crise Covid, et 0,5% discrétionnaire redistribué à tous ;

 -une augmentation minimale de 15 euros ind.100 lors des changements de groupe ;

 -le maintien pour les salariés qui rejoignent le secteur financier d’une présomption d’acquisition de compétences au cours des 8 premières années de minimum 1% par an jusqu’au seuil par groupe.

 -les permanences au travail qui sont compensées par un forfait journalier pécunier verront leur montant indexé ;

 -une prise en charge financière mensuelle minimum du télétravail lorsque l’employé a obtenu la possibilité de télétravailler de manière régulière afin de compenser les coûts engendrés, montant obtenu : 3 euros (ind.100) minimum mensuels (= +-25 euros/mois)

Au niveau qualitatif 

–Le fait que la nouvelle CCT sera pérennisée pour les 3 ans à venir afin de permettre une sortie de la crise sanitaire.

–La précision des conditions du champ d’application permettant de mieux déterminer par exemple les salariés en situation de faux cadres.

Un accès garanti au droit à la formation avec une augmentation des droits de la Délégation du Personnel dans son accès à l’information concernant la gestion des formations et du budget prévu et ajout d’une date butoir pour fournir ces informations à la Délégation du Personnel.

–Une clarification du groupe de fonction D afin d’éviter le risque de classification en hors convention.

–Un encadrement des mesures disciplinaires qui devra être négocié par les Délégations dans les entreprises grâce à une convention négociée en interne.

–Une augmentation des droits de la Délégation du Personnel en faisant accroître son droit à l’information.

–Une adaptation des dispositions du compte épargne temps (CET) aux nouvelles dispositions légales.

–La réécriture de l’article sur le Congé annuel de récréation (de 26 jours actuellement) auquel s’ajoute de manière claire et précise, un congé lié à l’âge.

–Un jour de congé lié à l’âge à la place d’1/2 jour pour les 45+.

Extension des pouvoirs de la Commission Paritaire en la réunissant de manière plus régulière afin de permettre de faire vivre la CCT durant ces 3 ans, en l’améliorant successivement au grès des besoins du secteur si nécessaire.

–Le nombre de membres de cette commission sera porté à maximum 9 selon l’agenda.

Au niveau social

La mise en avant du droit à la déconnexion.

–Le droit à un congé social de minimum 5 jours par an.

–L’engagement à négocier un accord au sein de chaque entreprise visant à mieux concilier la vie familiale et à la vie professionnelle des salariés.

–L’engagement pour la mise en œuvre de mesures structurées visant la prévention de risques psychosociaux et la concrétisation de cette prévention au niveau de la Commission.

La CCT Banques 2021-2023 est disponible en trois langues : français, allemand et anglais.   

Communiqué de l’ALEBA


Publié le 16 juin 2021