Le nombre de demandeurs d'emploi résidents disponibles inscrits à l'ADEM s'établit à 19.882 au 31 janvier 2021, donc sensiblement au même niveau qu'en décembre 2020. Par rapport au mois de janvier 2020, cela constitue une hausse de 3.386 personnes ou de 20.5%. Le taux de chômage, corrigé des variations saisonnières, calculé par le STATEC, s'élève à 6.4%, c'est-à-dire au même niveau qu'en décembre 2020. Après une hausse soudaine du chômage en mars et avril et un recul observé à partir du mois de mai, le taux de chômage s'est établi autour des 6.3% et 6.4% depuis le mois d'août.

En janvier 2021, 2.700 résidents se sont inscrits à l'ADEM, soit une baisse de 182 personnes ou de 6.3% par rapport à janvier 2020. La hausse du chômage s'explique avant tout par une baisse des sorties vers l'emploi plutôt qu'une hausse des inscriptions.

Le nombre de demandeurs d'emploi résidents qui bénéficient de l'indemnité de chômage complet a progressé de 1.679 ou de 20% sur un an, pour s'établir à 10.066. Le nombre des bénéficiaires d'une mesure s'établit à 4.090, et se trouve en-dessous du niveau observé en janvier 2020 (-120 personnes, soit -2.9%).

Au cours du mois de janvier 2021, les employeurs ont déclaré 2.792 postes vacants à l'ADEM, ce qui correspond à une baisse de 36.6% par rapport à janvier 2020. Il convient cependant de rappeler que le mois de janvier 2020 a connu, avec 4.400 postes déclarés, un niveau record. Si on compare le mois de janvier 2021 aux mois de novembre et décembre 2020, le nombre de postes déclarés est en progression. Au 31 janvier 2021, l'ADEM a recensé 6.582 postes disponibles dans ses fichiers, ce qui constitue une hausse de 4.8% par rapport à décembre 2020. Sur un an cependant, le nombre de postes disponibles a baissé de 17.8%.

 

Communiqué par l'Adem


Publié le 22 février 2021