Le Managing Director de Movesion, François Sprumont, répond aux questions de SmartMobility, à quelques semaines de la première édition de Human Capital Europe, sommet auquel il prendra part.

Movesion a été créé il y a presque 2 ans maintenant, que pouvez-vous nous dire sur vos activités de ces derniers mois ?

Ces derniers mois nous avons rencontré énormément d’entreprises qui désiraient en savoir plus sur notre activité de mobility management. Accompagner les entreprises à améliorer la mobilité de leurs collaborateurs reste une activité méconnue et nous prenons donc le temps de sensibiliser nos interlocuteurs concernant le retour sur investissement lié à notre démarche.    

 

La mobilité est un sujet nouveau mais très évoqué au Luxembourg. Quels sont les plus gros challenges que vous rencontrez dans votre développement ?

La mobilité au Luxembourg est un sujet sensible. Les tendances dermographiques (plus de résidents) et économiques (plus de frontaliers) pour l’horizon 2060 annoncent clairement un chaos sur le réseau routier si rien ne change d’ici-là. Informer les employeurs sur la nécessité d’investir dans la mobilité des travailleurs est crucial. L’époque où les entreprises considéraient que le trajet domicile-travail n’était pas de leur ressort est révolu. 

 

Quels sont les objectifs de Movesion pour 2020 ?

Nous nous concentrons actuellement sur notre activité commerciale. Attirer de nouveaux clients, fidéliser et prendre soin des employeurs qui travaillent déjà avec Movesion Luxembourg est notre priorité. Multiplier les contacts avec les entreprises de la Grande Région et obtenir plusieurs missions de grande ampleur hors du Luxembourg est également un objectif important.


Publié le 11 octobre 2019